Aménagement du barrage de Taoussa : Le président IBK reçoit les partenaires techniques et financiers du projet

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a reçu en audience, en début de soirée le jeudi 12 avril dernier à Koulouba, une délégation composée des partenaires techniques et financiers du projet d’aménagement du barrage de Taoussa conduite par le Sénégalais Grégoire Diouf.

 

Cette délégation était venue rendre compte au Chef de l’Etat de l’avancement des travaux de la table ronde des partenaires techniques et financiers du Projet d’aménagement de Taoussa qui se sont tenus à Bamako les 12 et 13 avril derniers.

L’objectif de ce projet est de contribuer, entre autres, à la réduction de la pauvreté dans le Nord du Mali à travers le renforcement de la sécurité alimentaire, la couverture des besoins en énergie électrique et la restauration des écosystèmes détériorés par de longues et récurrentes années de sécheresse et l’impact de la désertification. La construction du barrage de Taoussa permettra la création d’une retenue d’eau sur le fleuve Niger et la production hydroélectrique associée à la mise en place d’un réseau électrique local couvrant toute la partie de Bamba à Gao.

«Nous sommes venus rendre compte au président de la République de la feuille de route que nous sommes en train de préparer ensemble pour pouvoir recruter une nouvelle entreprise en charge de l’exécution des travaux du barrage de Taoussa. Dans le cadre des conditions de sécurité, nous avons informé le Chef de l’Etat sur le dispositif de sécurité qui a été présenté en cette séance et les conditions qui doivent être réunies pour tenir compte de ce dispositif », a expliqué  Grégoire Diouf, porte-parole de la délégation à l’issue de l’audience. Il ajoute plus loin: «tous les partenaires qui prennent part à la table ronde de Bamako sont venus pour soutenir le Mali dans les financements qui sont en cours et identifier ensemble les reliquats et trouver les conditions pour pouvoir remplir le gap de financement ».

A noter que le Mali doit débourser 41 milliards sur les 168 milliards FCFA que doit coûter le projet d’aménagement de Taoussa.

Rappelons que les travaux de cet important projet ont démarré en février 2010 et avaient été interrompus à la suite de la crise qu’a connue le Mali en 2012. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita dans sa volonté de réussir le développement des régions du Nord après la crise, entend procéder à la reprise des travaux de l’ouvrage qui est d’une importante capitale pour les populations de la partie septentrionale du pays.

La réalisation de ce projet constituera la concrétisation d’un rêve et le début d’une autre  réalité pour les  habitants de cette localité. Elle est perçue comme la plus grande opportunité pour les régions du Nord du Mali depuis son accession à l’indépendance. Comme l’avait souligné à l’époque, le Préfet de Bourem, Mohamed Sangaré.

Moussa sékou Diaby

Le Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *