Aide au développement : 600 millions dollars US annoncée pour juillet 2017

Notre pays dont le Responsable Suprême, IBK, ne ménage aucun effort pour  relancer son économie, vient de bénéficier d’un soutien fort mérité des institutions financières internationales. L’annonce d’une aide financière de 600 millions d’euros conforte la position des autorités décidées à sortir le Mali du marasme actuel.

ibrahim-boubacar-keita-ibk-president-mali

Le Mali qui vient de bénéficier d’une telle aide financière signe son retour dans le concert des grandes Nations. Et cela dans tous les domaines de la vie. Sur le plan économique, l’élan de solidarité se fait valoir du côté des institutions financières internationales ; notamment les Institutions de Breton Wood avec l’annonce d’une aide de 600 millions de dollars US disponibles  à partir de  juillet prochain.

L’information a été donnée au cours d’un déjeuner de presse organisé, le mardi 14 février dernier,  au siège de la Représentation de la Banque Mondiale au Mali, sis à Hamdallaye ACI 2000.

Animé par Boubacar Sidiki Walbani, Représentant de la Banque Mondiale à Bamako, cet entretien avec les Hommes des médias aura permis de rendre publique la nouvelle encourageante. Cet appui va beaucoup aider à relancer le secteur économique de notre pays qui a souffert beaucoup de la crise politico sécuritaire de 2012 à nos jours dans sa partie septentrionale. Cette crise a eu des graves répercussions sur l’économie nationale avec tous les problèmes que le Mali avait eu avec les institutions de Breton Wood, notamment le FMI et la BM. Ce qui a eu comme  conséquences, le changement de l’article 8 du code des Marchés publics  maliens.

Lors de son audience d’au revoir au Mali, le 7 février dernier, à Koulouba, Paul Numba Um a salué les efforts  du gouvernement malien en matière de coopération financière avec la BM qui a atteint la barre d’un milliard de dollars US. Une dynamique confirmée par Boubacar Sidiki Walbani, lors du déjeuner de presse qu’il a organisé le mardi dernier. Il a encouragé le gouvernement  d’IBK à maintenir le cap qui contribuera à la relance économique du Mali. Les 600 millions de dollars US (soit 300 milliards de francs CFA) vont contribuer à financer des projets novateurs à l’échelle nationale et accompagneront  notre pays dans la réalisation des indicateurs retenus  dans le cadre de la Mission d’Identification et d’Evaluation Conjointe (MIEC) des besoins au Nord du Mali. Cette mission est conduite par la BM de concert avec la BIB, BAD et les autres agences du système des Nations-Unies au Mali.

Le gouvernement malien peut se sentir heureux d‘être dans les grâces des institutions financières internationales après l’épreuve qu’il a endurée pendant la longue crise. Aujourd’hui, on souffle l’heure du soulagement avec l’accompagnement dont il bénéficie de la part de la communauté internationale. Un accompagnement à l’honneur du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, pour avoir vendu la destination Mali au plan international.

 

Ambaba de Dissongo

 

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct