86è Session du Conseil d’Administration de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM): ‘’Un chiffre d’affaires prévisionnel de près 17milliards pour l’année 2020 ‘’

M. Mamady Sissoko, Président Directeur Général de la Pharmacie
Populaire du Mali (PPM) a présidé  la cérémonie d’ouverture de la 86
ème session du Conseil d’Administration. C’était hier jeudi 20 février
2020, dans leur salle de conférence en présence : du Directeur général
adjoint de la PPM;  des Directeurs de départements de la PPM;  les
Chefs de division de la PPM;  et  les représentants des travailleurs.

À l’entame de son allocution, le Président Directeur Général de la
Pharmacie Populaire du Mali  (PPM), M. Mamady Sissoko a indiqué que
la présente session a pour objet l’adoption : du procès-verbal de la
Session Extraordinaire du Conseil d’Administration tenue le 16 mai
2019;  du rapport d’activités 2019 et du budget 2020 »,  et de
l’organigramme.
Il a rappelé les temps forts de l’année écoulée, et a envisagé de
nouvelles perspectives pour 2020 avec des actions s’inscrivant dans leur
plan stratégique 2020-2024.
« Tout d’abord, 2019 a vu le retour de la performance au sein de la PPM
après deux années consécutives de résultats négatifs. En effet, nous
avons réalisé un chiffre d’affaires de 14 323 364 943 FCFA contre une
prévision de 10 722 618 000 FCFA avec un résultat positif de 1 318 865
266 FCFA. Cette performance dans un contexte d’achats et de
distribution de plus en plus difficile est le fruit d'un travail de synergie
entre la PPM et ses différents partenaires d’une part et d’autre part

l’apaisement du climat social dans l’entreprise sans oublier l’amélioration
des conditions de travail », a-t-il martelé.
Il  a affirmé que,  la PPM a assuré avec efficacité et efficience ses
missions de service public à travers l’approvisionnement, le stockage et
la distribution de médicaments essentiels de qualité à moindre coût sur
l’ensemble du territoire national y compris les zones les plus difficiles
d’accès.
Selon lui, ces résultats se traduisent en termes d’Indicateurs
Objectivement Vérifiables (IOV) par des taux de disponibilité variant
entre 89% et 77% pour les kits de césariennes, les intrants de
paludisme, les antituberculeux, les intrants d’ARV et les médicaments du
panier.
Aussi, il a signalé d’autres temps forts comme : la réalisation
d’importantes activités dans les domaines de la gouvernance et de
l’investissement : « au sujet de la gouvernance, nous avons réalisé
l’audit organisationnel et financier de l’entreprise qui a abouti à
l’élaboration d’un nouvel organigramme avec la création d’un
département régional du district et la création d’une division de la
comptabilité matières et de gestion; la formation du personnel
d’encadrement sur la gestion budgétaire et la budgétisation axée sur le
résultat;  la formation du personnel en informatique avancée;  la tenue
régulière des comités de gestion », entre autres.
D’ajouter que, dans le domaine des investissements, la PPM a réalisé
quatre (4) entrepôts modernes préfabriqués (Bamako, Kayes, Koulikoro
et Mopti) dont celui de Bamako déjà fonctionnel et a acquis de la
logistique (équipements informatiques, de manutention et de véhicules)
pour l’ensemble des entrepôts.
« Malgré nos résultats très encourageants au cours de l’année 2019, la
PPM a connu quelques difficultés à faire face au poids de la dette
cumulée des deux derniers exercices écoulés et à la livraison des
médicaments dans les zones d’insécurité avec l’enlèvement de deux
véhicules de notre parc-autos », a dit Mr Sissoko.
Il dira, qu’en termes de perspective : « mon équipe et moi-même
ambitionnons d’élaborer un nouveau plan stratégique 2020-2024 pour la
PPM avec les objectifs suivants à atteindre pour l’année 2020. Il s’agit de
:  Accroitre le taux moyen de disponibilité à plus de 90% ; Finaliser
l’informatisation intégrale de la PPM ;  Finaliser les études
architecturales des entrepôts modernes préfabriqués des régions de
Sikasso, Ségou, Gao, Tombouctou, la PPM centrale et de certains
magasins en bail : Réaliser une expertise immobilière afin de valoriser le
patrimoine de la PPM; Opérationnaliser le département régional du
district de Bamako ; Mettre en place un département de Contrôle de

Gestion et d’Audit Interne;  Réduire le taux de péremption au strict
minimum. »
À l’en croire, ces objectifs se traduisent par un chiffre d’affaires
prévisionnel de 16 416 477 170 FCFA, soit un accroissement de 15%
par rapport à la réalisation de 2019 avec un résultat brut prévisionnel de
1 871 088 144 FCFA.
Le budget qui vous est soumis aujourd’hui nous permettra d’atteindre
des performances encore meilleures, c’est-à-dire des résultats à hauteur
de souhait, en vue de l’amélioration de la santé de nos populations.
Par conséquent, je vous exhorte à un examen approfondi afin que les
recommandations issues de cette session ordinaire puissent contribuer
sans doute à améliorer notre système d’approvisionnement et de gestion
des médicaments au Mali.
Pour terminer, il a lancé un appel à l’ensemble de travailleurs de la PPM
: « à faire plus de preuve, d’engagement, de responsabilité, d’esprit
d’équipe, de professionnalisme et de transparence afin de prouver que
nous pouvons mieux faire d’année en année ».

Aïssétou Cissé

Source: lecombat
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *