4G : Le grand bluff d’Orange-Mali

Chaque fois qu’un nouveau produit d’Orange-Mali est sur le marché, c’est tout un boucan autour même si sa qualité laisse à désirer. C’est le cas de la 4G.

reseau 4g connection internet haut debit orange

Annoncée comme un remède à la lenteur de connexion du service dont les clients ont toujours été victimes, la 4e Génération d’Orange-Mali n’est en réalité qu’un bluff aux yeux des gens. Après une campagne en pompe, place à la réalité. Aujourd’hui, chez les personnes interrogées, aucune satisfaction n’a été enregistrée de la part des clients demandés.

Moussa Dembélé est au Mali depuis l’avènement de la 4G. “La connexion s’arrête pendant plus de deux heures. Pour l’avoir de nouveau, il faut la réactiver”. “Ce n’est vraiment pas une 4G”, tranche Said, un expatrié. Et d’ajouter qu’Orange devrait tout mettre en œuvre toutes les installations de la 4G avant de la lancer si réellement le but est d’améliorer la qualité de la connexion Internet au Mali.

 

Trop pressée ?

C’est la question qui taraude l’esprit de bon nombre de Maliens qui doutent de la capacité des réseaux mobiles au Mali et celui d’Orange Mali en particulier. En effet, il n’est un secret pour personne qu’aujourd’hui le Mali est loin d’être le pays où la connexion est stable. De la clé 3G Everywhere en passant par le Fly box ou LiveBox, la société est loin de faire l’unanimité. Il ne passe pas un jour sans que des clients ne se plaignent. Ce n’est pas tout, dans des localités un peu éloignées de la capitale, c’est la déception.

A Tombouctou, dans des localités comme Attara, Soumpi, Koumaira, Ngourkou pour ne citer que celles, les clients peuvent passer 24 h sans le réseau Orange.

Ce constat est valable pour toutes les régions du Nord du Mali et d’autres régions du Centre. Ce qui pousse certains clients qui pensent qu’Orange est plutôt soucieuse de ses bénéfices que d’octroyer un meilleur service. Bref, elle est pressée de se faire des sous, car les forfaits fondent comme boule de neige avant que les autres ne soient au courant et avant la situation s’améliore.

En attendant, les quelques abonnés qui ne savent pas à quel saint se vouer vont devoir prendre leur mal en patience. Ils sont obligés de se contenter de leur 3G ou de procéder à la méthode qui consiste à activer régulièrement le forfait.

A.D

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *