Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

36eme session budgétaire du Conseil d’administration du FARE: le budget pour l’exercice 2017 s’élève en recettes et en dépenses à 304 739 092 F Cfa

Le Fonds auto renouvelable pour l’emploi (FARE), a tenu, le vendredi 30 décembre 2016, sa 36eme session ordinaire budgétaire du Conseil d’administration. C’était en présence des administrateurs ; du Directeur exécutif du FARE, Boubacar Patio Touré et du Président du Conseil d’administration, Mohamed Ag Nock.modibo-sidibe-fare-souleymane-kone

Cette session budgétaire avait pour objectif pour les administrateurs d’examiner, analyser le point d’exécution du budget au titre de l’exercice 2017 qui s’arrête en recettes et en dépenses à la somme de 304 739 092 francs CFA dont un investissement de 32 650 000 francs CFA. Dans son discours d’ouverture, le Président du Conseil d’administration, Ibrahim AG Nock, constatera que dans le point d’exécution du budget 2017 la direction exécutive maintient à un niveau constant des recettes et une maîtrise des dépenses. «Ces efforts de la Direction sont à saluer et à encourager. Aussi, le conseil d’administration par ma voix l’invite à poursuivre ses efforts inlassables tant, pour améliorer les recettes, que pour maîtriser les charges», a-t-il dit. «Le programme d’activités 2017 soumis à votre appréciation vise non seulement à consolider les acquis, mais aussi et surtout, à développer les actions de promotion de l’auto emplois à travers l’appui à la création des PME et le renforcement des entreprises existantes», a-t-il ajouté.
 Pour le PCA Nock, au cours de l’année 2017, la création et le développement des PME-PMI, moteur du développement et principal pourvoyeur d’emplois, constituera l’ossature de leur activité d’autant plus qu’ils aborderont les volets de la composante 2 du PROCEJ intitulé Compétition du plan d’affaires (CPA) et le fonds à coût partagé (FC). Ainsi, à l’en croire, dans le programme d’activités 2017, le FARE s’engage à mettre en œuvre une politique d’appui, d’encadrement et de promotion des PME qui est son essence et sa raison d’être : «Nous ne cessons jamais de le répéter, la garantie des PME/PMI est et doit toujours le cœur de métier du FARE et nous redoublons les efforts dans ce sens»
C’est dans cette optique, que le FARE prévoit avec son appui à la création ou développement de 910 PME-PMI avec la création de 1 400 espions permanents pour un montant garanti de 950 000 000 francs CFA. Concernant l’accompagnement des commerçants, il dira qu’avec le Projet d’appui aux commerçants détaillants (PACD), il est prévu en 2017 l’accompagnement de 150 commerçants détaillants pour un coût total de 300 000 000 F CFA à travers la garantie des prêts qui leur seront accordés pour le développement de leur activité.
Pour l’année 2016, soixante (60) PME/PMI ont été créées dans le cadre du partenariat ANPE-FARE pour un montant garanti de 89 430 000 francs CFA favorisant la création ou la pérennisation de 681 emplois.
Seydou Karamoko KONE

Source: Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *