22e session ordinaire du conseil d’administration du FAFPA : Un budget de 9 552 394 774 F CFA établi pour 2015

Les travaux des vingt deuxième sessions ordinaires du Conseil d’administration du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), ont eu lieu le 5 mars 2015. C’était sous la présidence du Président du Conseil d’Administration, Houd Baby. L’ordre du jour était l’examen et l’adoption du compte rendu de la 21e session ordinaire du conseil d’administration tenue le 3 juillet 2014, l’examen et adoption du projet de rapport d’exécution technique 2014, l’examen et adoption du rapport d’exécution financière 2014, l’examen et adoption du projet de programme d’activités 2015, l’examen et adoption du projet de budget 2015.

Pour 2014, le conseil d’administration du Fafpa a adopté un budget équilibré den recettes et en dépenses à la somme de 8 400 428 707 F Cfa. Selon les responsables, les activités menées ont abouti à des résultats concluants. Ainsi, dans le domaine de formation de la population active, sur une prévision de 337 plans et projets, 263 plans et projets de formation ont été consolidés et financés. Ces réalisations ont concernés 17 949 agents formés sur une prévision de 16 542 à former, soit un taux d’exécution technique de 109 %. Le coût total des formations réalisées a été de 3 455 976 316 F Cfa, pour un budget de 3 500 000 000 F Cfa, soit un taux d’exécution de 99 %. La contribution du Fafpa a été de 3 010 610 552 F Cfa, sur une prévision de 3 092 876 000 F Cfa, soit un taux d’exécution de 97 %. Aussi, a précisé le PCA, sur le montant des recettes mobilisées  de 8 597 958 718 F Cfa, l’encaissement total au 31 décembre 2014 s’élève à 7 411 258 424 F Cfa, soit un  taux d’encaissement de 88 % du budget global. Les dépenses pour la même période s’élèvent à 6 393 153 520 F Cfa, dont 4 686 281 763 F Cfa d’investissement et 1 706 871 757 F Cfa de fonctionnement. En 2015, souligne le PCA, Houd Baby, le programme d’activité donne une déclinaison de la stratégie globale d’intervention du fonds en accordant une place importante au secteur privé comme partie prenante active dans le montage et la consolidation des projets soumis au financement du fonds. Dans le même souci d’évaluation, ajoute le PCA du Fafpa, le programme envisage un pôle de pilotage autour d’un nouveau système d’informations sur les résultats, les objectifs et les défis. Le présent programme, indique-t-il, est construit autour d’un budget établi en recettes et en dépenses de 9 552 394 774 F Cfa, avec près de 5 784 650 000 F Cfa d’investissement-formation y compris les activités d’ingénierie et d’équipement des centres de formation. Ce montant représente 61 % du budget global et 95 % de la taxe de formation professionnelle prévisionnelle. Contrairement au budget de 2014, il y a eu un taux d’accroissement de 14 % en 2015.

Hadama B. Fofana

 

source :  Le Républicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.