Responsabilité des médias dans le traitement de l’information en période d’instabilité : Les journalistes maliens à l’école de Friedrich Naumann, DW Akademie et la Comade

Le rôle des médias devrait s’inscrire dans le sens de la sauvegarde des valeurs socioculturelles, de la cohésion sociale et de la promotion de la paix, de la sécurité et du développement durable. Conscientes de cette réalité, la Fondation pour la Liberté (Friedrich Naumann Stiftung für die freiheit), la Deutsch Welle Akademie et la Coalition malienne pour la défense des enfants (Comade) ont initié une série d’activités du 11 au 15 novembre 2013 à l’Hôtel Olympe International de Bamako.

 maison presse malienne journalistes maliens école Friedrich Naumann bamako

 

C’est dans le cadre de ces activités que les 11 et 12 novembre derniers, un atelier de renforcement des capacités des journalistes et de la société civile malienne a été organisé sur le thème : «Responsabilité des médias dans le traitement de l’information en période d’instabilité». Cette formation qui visait à fournir aux professionnels des médias les outils nécessaires en matière de la consolidation de la paix, notamment sur les concepts du conflit, les types de conflits, leurs causes, et leur cycle. Et aussi sur  le journaliste sensible aux conflits qui doit inclure dans l’analyse du conflit, l’impartialité, l’exactitude et la responsabilité.

Comment gérer les médias, en particulier publics, en situation de crise pour qu’ils ne soient pas les instruments au service de mauvaises causes ? Comment reconstruire un paysage médiatique respectueux des principes démocratiques ? Comment assurer le bon équilibre entre l’indépendance, la liberté de la presse et le strict respect de la déontologie et du droit? Telles sont les problématiques abordées par les experts dont, entre autres, Sandra Van Edig, Mathias Manirakiza, Ousmane Bamba, Talata Maïga ; avec comme modérateurs Tina Gehäusser et Boubacar Togola.

 

 

Plusieurs sous-thèmes ont été abordés au cours de cette session de renforcement des capacités des journalistes et de la société civile malienne. Il s’agit notamment de : «Difficultés des médias du Mali face aux conflits dans le pays –Témoignages», «Théorie de conflit : définition, formes, dynamisme et causes communes des conflits» ; «Analyse de conflits (conflict mapping)» ; «Rôle et influence des médias – Exemple du Burundi» ; «Journalisme sensible aux conflits – concepts et conseils» ; «Expériences des médias en Côte».

 

 

A noter que des travaux de groupes de réflexion ont également meublé ce séminaire de formation, sur l’auto-régulation des médias, le rôle des femmes dans les conflits, les bases juridiques des médias et l’indépendance économique des médias.

 

 

Auparavant, à l’ouverture de cette session de formation, plusieurs allocutions ont été faites. Notamment celle du représentant de la Fondation Naumann, M. Sidibé, qui s’est dit heureux de cette initiative pour la paix au Mali et dans le monde.

 

 

Quant au représentant de l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, il a indiqué que  son mentor accorde beaucoup d’importance à tout ce qui concerne les hommes de médias.

 

 

Abondant dans le même sens, la vice-présidente de la Comade, Mme Dembélé, s’est dite très heureuse et très émue de cette initiative, tout en remerciant tous les partenaires qui ont contribué, de près ou de loin, à la réussite de l’événement.

 

 

Enfin, le représentant de Deutsche Welle Akademie a indiqué, en ce qui le concerne, que son organisation est implantée dans plus d’une soixantaine de pays et contribue sans cesse à l’amélioration des conditions de vie des journalistes.

 

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce séminaire de formation des journalistes et de la société malienne a été une grande réussite et permettra, sans nul doute, aux bénéficiaires de bien jouer leur partition dans le retour définitif de la paix dans notre pays.

 

Basile ESSO

 

SOURCE: Le Katois
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *