VILLAGE DE KARAKINDÉ, DANS LA COMMUNE DE MADOUGOU : PEUHLS ET DOGONS SIGNENT LA PAIX

Les communautés Dogon et Peul du cercle de Koro se sont engagées une nouvelle fois dans la voie de la paix. Le coup d’envoi de la décrispation de la situation de méfiance qui existe entre les deux communautés a été donné par le village de Karakindé, commune de Madougou dans le cercle de Koro.

Les faits marquants de cette cérémonie ont été des accolades entre peuhls et dogons ’’, interprétation du message d’un imam dogon par un Peuhl.

La rencontre aura permis avant tout de faire un rappel de la coexistence pacifique et fraternelle entre toutes les communautés et particulièrement les dogons et peuhls qui ont habité la zone depuis des millénaires.

‘’Cette crise que nous vivons actuellement est un fait de Dieu. Et c’est lui seul qui peut nous ôter de cette crise.
Si Dieu t’impose sa volonté, tu ne peux que te résigner. Nos grands-parents et nos arrières grands parents ont vécu ensemble. Et cela dans le respect total. Ils n’ont pas connu la crise que nous vivons. Les chefs de village de Bèma, de Sabèrè, de Yôrou pen et moi-même sommes tous nés ici à Karakindé. Cela fait trois ans que nous avons perdu nos parents ici à Karakindé, nous n’avons pas pu venir faire les obsèques. Cela est aussi la volonté divine. Et je remercie ce même Dieu qui m’a permis de voir ce jour heureux. Que chacun pardonne l’autre pour ce qui s’est passé. Que Dogon et Peulh se pardonnent à cause de Dieu. Je rends hommage à Dieu, le Tout -Puissant. Chaque fils (Dogon et Peulh) doit désormais avoir peur de l’arbre sous lequel nous sommes assis pour parler de la paix. Dieu a voulu que nous nous trouvions sous cet arbre pour nous réconcilier. Que Dieu nous pardonne tous. Une fois de plus, je remercie ces soldats de la paix. Que Dieu apaise nos cœurs et nos esprits afin que nous puissions vivre comme avant en symbiose ! ’’
 A declaré l’imam DOGON.

Les deux communautés ont décidé d’

« enterrer la hache  de guerre ».

Cet accord (…)

Mahamane TOURÉ

Source: NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *