Une autre semaine noire pour les FAMA : Sept militaires tués dans des attaques distinctes !

La semaine dernière, sept militaires maliens ont été tués dans la région de Mopti au centre du pays. D’abord, six ont été tués dans deux attaques distinctes et le septième a été victime d’un assassinat ciblé.

La première attaque a visé des éléments de la gendarmerie qui avaient quitté Mopti pour Dialloubé. Un de leurs véhicules a sauté sur un engin explosif improvisé. Au même moment, des assaillants tiraient à l’arme automatique sur le convoi. Le bilan fait état de quatre gendarmes tués.

Dans la même région, deux autres militaires en patrouille entre Koro et Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont également été pris pour cible par des assaillants non identifiés, selon les autorités locales.

A la veille de ces attaques, c’est le chef adjoint du bureau de la Douane de Hombori qui a été tué par des hommes armés non encore identifiés. Ces derniers, sur des motos, sont venus le trouver alors qu’il était en compagnie d’autres amis, pour le cribler de balles.

Le Peulh

Source : Ziré-Hebdo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *