Ultimatum de l’Onu au gouvernement malien sur l’application de l’Accord d’Alger : Une délégation est dans nos murs…

Selon nos radars, une délégation de l’Onu se trouve dans nos murs pour se rendre compte de l’application de l’Accord d’Alger par toutes les parties signataires. Après une visite au département des Affaires Etrangères, la délégation selon nos informations, devrait rencontrer la CMA et la plateforme afin de se rendre compte de l’application de l’accord pour le quel, l’ONU et la France soupçonnent, voire accuse le régime IBK de « trainer les pieds ». Au sortir cette visite, s’il s’avère qu’il n’y a pas d’avancées, des sanctions vont tomber. Selon les mêmes sources, le dernier délai pour le gouvernement demeure ce mois de février au cas où il n y aurait aucune avancée, des sanctions vont tomber.

Difficiles moments pour le régime IBK qui continue à recevoir des tirs à boulets rouges mais se défend et semble n’avoir pas dit son dernier mot, nous a susurré une source bien introduite.

B DICKO

Par Mali Demain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *