Tiébilé Dramé: «C’est une attaque supplémentaire contre le Mali et les pays du Sahel»

 

Au centre du Mali, une semaine après l’attaque des camps militaires de Boulkessy et Mondoro, le bilan passe à quarante morts. Pour le ministre malien des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, la seule réponse est l’union nationale.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *