TERRORISME : 11 gardes tués dans une attaque jihadiste à Gourma-Rharous

Dix soldats ont été tués hier lundi dans une attaque contre leur camp à Gourma-Rharous dans la région de Tombouctou où des jihadistes demeurent actifs en dépit de la présence de forces militaires nationales et étrangères.

attentat terroriste bombe explosion combat nord mali kidal gao tombouctou

Cette attaque est la deuxième plus meurtrière en un mois, après celle ayant visé le 2 juillet un contingent burkinabé de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) au sud-ouest de Tombouctou, faisant six tués dans leur rang. L’opération avait alors été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

L’assaut d’hier matin a visé un camp à Gourma-Rharous, à environ 140 km à l’est de Tombouctou, selon des sources militaires, qualifiant les assaillants de “terroristes” et “jihadistes”.

L’attaque “terroriste” a eu lieu “aux environs de 5 h 30”, elle “a fait dix morts dans nos rangs”, a affirmé une source militaire jointe à Gao.

Selon un responsable de l’armée, les assaillants ont ciblé “une unité de la Garde nationale” basée à Gourma-Rharous. “Une dizaine de nos hommes ont été tués” par les assaillants, qui “sont des éléments jihadistes liés à Ansar Dine notamment”, a-t-il ajouté.

Des renforts ont été dépêchés sur les lieux, d’après les deux sources militaires. Un habitant de Gourma-Rharous a évoqué à l’AFP “dix morts et deux blessés légers” dans les rangs de l’armée.

“Les bandits armés sont venus un peu avant 5 h 30, ils ont attaqué. Ça n’a pas duré, vers 6 h ou 6 h 30, c’était fini”, a témoigné cet habitant sous couvert d’anonymat. “On était terrés chez nous, on a commencé à sortir de nos maisons après 7 h. On a peur”, a-t-il ajouté.

Un résident de Tombouctou a affirmé à l’AFP avoir joint des habitants de Gourma-Rharous, qui ont parlé de “dix Gardes nationaux tués, un véhicule emporté et un autre brûlé” par les assaillants. Ces derniers auraient crié “Allah Akbar” (Dieu est le plus grand) en pénétrant dans le camp, d’après les mêmes témoignages.

================================================

REACTIONS : Le gouvernement prend à témoin la communauté internationale 

Le gouvernement Le lundi 03 août, entre 4 heures et 5 heures du matin, des hommes armés non identifiés ont attaqué le poste de sécurité de la Garde nationale du Mali de Gourmas Rharous, région de Tombouctou.

Le bilan est de onze (11) gardes tués, un (01) blessé. Des renforts ont été dépêchés sur les lieux et une mission d’interception opérée dans la zone.

Le Gouvernement de la République du Mali présente ses condoléances attristées aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement au blessé.

Le Gouvernement de la République du Mali condamne sans réserve cet acte terroriste, lâche et barbare perpétré par des individus sans foi ni loi.

Le Gouvernement de la République du Mali renouvelle sa confiance aux forces armées et de sécurité nationales face aux défis de la lutte contre le terrorisme, invite les populations à coopérer avec elles.

Le Gouvernement prend à témoin la communauté internationale, la MINUSMA, l’ensemble de ses partenaires sur la recrudescence de la violence, une atteinte au cessez-le-feu, malgré la signature de l’Accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger  le 15 mai et parachevéle 20 juin 2015.

Le Gouvernement de la République du Mali rappelle à tous ses partenaires la nécessité impérieuse d’assister les forces armées et de sécurité pour enrayer le terrorisme afin de préserver les acquis enregistrés sur la voie d’une paix durable au Mali et dans la sous-région.

Bamako le 03 Août 2015

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.