TENTATIVE DE DESTABILISATION DE L’ÉTAT : BOUBOU CISSE ÉVOQUE UN DISCRÉDIT ET RÉAFFIRME SON SENS ÉLEVÉ DE PATRIOTISME

Renversé avec l’ancien régime d’Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août 2020, l’ancien premier ministre Dr. Boubou Cissé s’est retrouvé dans le Collimateur d’une information faisant état d’une tentative de déstabilisation des autorités de transition.

Information véhiculée sur les réseaux sociaux et dans certains articles de presse, en lien avec une série d’arrestations opérées par la sécurité d’état.

Dr. Boubou Cissé dans un communiqué en date du 22 décembre 2020 brise le silence : «  Depuis quelques jours mon nom est associé à travers les réseaux sociaux à un projet de déstabilisation de la Transition dont certains présumés auteurs ont fait l’objet de mesures d’arrestation par les services de la Sécurité d’Etat. »

En effet depuis le 20 décembre 2020 des arrestations extrajudiciaires sont opérées par les services de renseignement dans la capitale malienne.

Il s’agirait notamment du Journaliste chroniqueur Youssouf Bathily alias RAS-BATH, de Vital Robert Diop Directeur Général du Pari Mutuel Urbain « PMU-Mali », de Madou Koné Payeur Général au Trésor Public, de Souhahébou Coulibaly, Directeur Général de l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU).

Au lendemain de ces arrestations, le 21 décembre 2020, les hommes de l’ombre du pouvoir de transition interpellent le Receveur du District Sékou Traoré. auditionné il fut libéré le 22 Décembre 2020 pour être « repêché » le lendemain.

Désigné comme étant le principal commanditaire de cette tentative de déstabilisation de la Transition, l’ancien Premier ministre Dr. Boubou Cissé, dément  être impliqué dans toute tentative de complot contre les autorités de Transition.

:«Je tiens à prendre l’opinion nationale et internationale comme témoins de cette odieuse tentative de jeter le discrédit sur ma personne et l’idéal politique que je suis supposé incarner : je ne suis ni directement ni indirectement, de quelque manière que ce soit, associé à aucun projet de déstabilisation des institutions de mon Pays et je défie quiconque d’en apporter la preuve contraire. » A-t-il précisé dans son bref communiqué publié sur sa page Facebook officielle et largement diffusé.

Par ailleurs son avocat, maître Kassoum Tapo, précise qu’Aguibou Tall, directeur adjoint de l’Agence de gestion du Fond d’accès universel (AGEFAU) interpellé le mercredi 23 décembre 2020, est un demi-frère de Boubou Cissé. Sans (…)

IR-BABA 

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.