Suite au retrait Dan Na Ambassagou de ses chek points: Les FAMa et la MINUSMA se déploient sur l’axe Sévaré- frontière du Burkina Faso

Les check points tenus par le mouvement d’autodéfense Dan Na Ambassagou ont été levés, le 26 février dernier. Cela suite à des tractations menées par les autorités administratives et sécuritaires de la région administrative.

Le gouverneur de région,   Général Abdoulaye Cissé a précisé que l’opération s’est déroulée  » sans aucun incident grâce à la collaboration des populations concernées sans distinction et l’intervention de nos forces appuyées par la MINUSMA « .

Il  a indiqué   que les FAMa et la MINUSMA seront désormais sur le terrain pour  assurer la protection de la population et de ses biens. Une section de l’armée s’est déployée vers Wo et la MINUSMA a pris position vers la localité de Parou, une zone régulièrement visée par des attaques terroristes.

Notons que la levée de ces check points qui, pourtant, avait suscité un véritable tollé chez les chasseurs donzos et le Collectif des députés du pays dogon, a été rendue possible grâce à des négociations. Lesquelles avaient réuni le gouverneur de la région, le  Commandant de zone de  la gendarmerie et le mouvement Dan Na Ambassagou.

Il est à préciser que le Premier ministre Dr Boubou Cissé a rencontré, hier jeudi,  à la primature, les faîtières des organisations peules et dogons (Tabital Pulaku et Ginna Dogon) et l’association Ir Ganda.

Au cours de la rencontre, le chef du gouvernement a indiqué que la mesure annoncée (levée de check points)   » ne vise en particulier aucune des deux communautés dogon et peule, mais qu’elle s’exercera sur l’ensemble du territoire « .

La démarche du gouvernement vise à ramener la confiance entre les communautés et à instaurer la sécurité, préalable à toute réconciliation, précise -t-on.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *