Sortie de crise au Mali: la mise au point de la CMAS sur la prise de parole de l’Imam Dicko au Forum de Bamako

La Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko est revenue sur la prise de parole du dignitaire religieux pour faire une mise au point suite aux réactions que cette sortie suscite. Ci-dessous, son communiqué.

La CMAS, depuis quelques jours, a constaté sur les réseaux sociaux beaucoup d’allégations sur le parrain de la CMAS Dr Cheick Imam Mahmoud Dicko suite à sa prise de parole lors du Forum de Bamako tenu le 26 mai 2022.
La CMAS rappelle que l’Imam Mahmoud Dicko, comme tout autre Malien jouissant de tous ses droits, n’a donné que son avis sur la situation du Mali, et son message interpelle tous les acteurs de la crise que connaît notre pays.
L’imam Mahmoud Dicko a invité les gouvernants, la communauté internationale, la classe politique et la société civile malienne à revenir à de meilleurs sentiments pour l’intérêt du Mali.
Nous saisissons cette occasion pour rappeler que la liberté d’expression est un droit fondamental de la démocratie qui est bien protégée par notre constitution.

La CMAS lance un appel d’apaisement à l’endroit du peuple malien et invite les autorités de la Transition à prendre toutes les précautions pour une sortie de crise rapide.

Par ailleurs, le bureau exécutif national demande une fois de plus à l’ensemble de ses membres, sympathisants et à ses partenaires à rester engagés, debouts, mobilisés en attendant son mot d’ordre. Enfin, nous réitérons notre engagement pour le bonheur du Mali conformément à nos valeurs.

Bamako, le 28 mai 2022
Le Coordonnateur général

Youssouf Daba Diawara

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.