Sommet de la CEDEAO à Accra : La levée de sanctions économiques et financières contre le Mali actée par les dirigeants des États membres.

La 61e sommet vient de prendre fin avec des décisions importantes pour le Mali, le Burkina Faso et la Guinée qui ont tous fait l’objet de coups d’État. Après les sanctions à l’endroit de Bamako qui avaient été maintenues par les dirigeants Ouest Africains, le Mali ainsi que les autres pays précités, peuvent se sentir soulagés.

À travers le sommet tenu ce dimanche, les chefs d’État de la Cedeao ont décidé de les retirer au bénéfice du Mali et de la junte à qui il est rappelé le respect strict de la charte qui leur interdit de participer aux élections.

Pour le cas du Burkina Faso, la transition de 24 mois a été actée au lieu de 36 mois et enfin pour la Guinée, le médiateur qui a été proposé jusqu’ici et qui avait été récusé devra, après concertation des chefs d’État africains membres de l’institution, lasser la place à un autre qui pourrait être choisi…

 

dakaractu

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.