Situation sécuritaire au Mali : TOUJOURS INQUIÉTANTE

Près d’une cinquantaine de morts (soldats maliens, casques bleus, civils et assaillants) au cours du premier trimestre de l’année 2016. C’est le bilan macabre des attaques terroristes et des incidents sécuritaires dans notre pays ces six derniers mois. Revue des dates qui ont marqué par des événements tragiques

recrutement rebelle touareg azawad mnla cma plateforme hcua djihadiste islamiste bandit armee combattant peulh

JANVIER
8 janvier : Enlèvement d’une citoyenne suisse du nom de Béatrice Stockly dans la nuit du 7 au 8 dans la ville de Tombouctou. Celle-ci avait été auparavant enlevée en avril 2012 puis libérée après négociation. L’acte a été revendiqué par AQMI quelques jours plus tard.
15 janvier : Attaque contre un convoi des FAMA transportant des vivres destinés aux réfugiés à Léré. Bilan : 2 soldats et 3 assaillants tués ; 11 blessés dont 7 soldats et 4 assaillants.
15 janvier : Attaque contre le marché de Dioura. Bilan : 1 agent des Eaux et Forêts tué.
19 janvier : Trois gendarmes tués dans une embuscade à 60 km de Mopti.
21 janvier : Quatre civils tués, un gendarme blessé lors d’un jour de foire à Kouna, dans le Cercle de Macina.
21 janvier : Tirs de 2 obus dans les environs du camp d’Aguelhok. Plus de peur que de mal.
28 janvier : Un militaire malien tué et un autre blessé suite à l’attaque du poste de contrôle d’Abaradjou, près de Tombouctou.
28 janvier : Quatre soldats maliens tués et 2 autres blessés dans deux attaques distinctes à Tombouctou et à 37 Km de Gao.

FEVRIER
5 février : Cinq morts dont 1 soldat malien et 4 assaillants au cours d’un attentat à la voiture piégée à Tombouctou. Un casque bleu blessé.
7 février : Un douanier tué et 1 civil blessé à Hombori.
9 février : Trois soldats maliens tués dans l’explosion d’une mine à Mondoro, dans la Région de Mopti. Deux autres soldats blessés.
11 février : Assassinat d’un agent des Eaux et Forêts à Sokolo dans le Cercle de Niono.
12 février : Sept casques bleus du contingent guinéen tués, 34 autres blessés suite à des tirs d’obus suivis d’un attentat à la voiture piégée à Kidal.
12 février : Trois soldats des FAMA tués dans une embuscade entre Tombouctou et Goundam.
13 février : Quatre morts et 20 blessés dans des affrontements entre deux villages.
16 février : Assassinat d’un notable de la localité d’Inékar, à environ 50 km de Ménaka.
17 février : Au moins 10 morts dans un conflit intercommunautaire.
19 février : Sept morts dont 5 soldats maliens et 2 assaillants au cours d’une attaque à Ménaka.
24  février : Sept blessés : 2 soldats et 5 assaillants suite à une attaque à Léré.
25 février : Un casque bleu tchadien tue 2 autres dans la base de Tessalit.

MARS
1er mars : Six casques bleus blessés sur l’axe Aguelhok-Tessalit dans l’explosion d’une mine.
5 mars : Un casque bleu tchadien ouvre le feu sur ses frères d’armes à Kidal. Bilan : 2 morts et 1 blessé léger.
9 mars : Assassinat d’un guide forestier dans la commune rurale de Diabaly, Cercle de Niono.
21 mars : Un assaillant abattu lors de l’attaque contre l’hôtel Nord-Sud, abritant le QG de l’EUTM.
24 mars : Arrestation de Souleymane Keïta,http://bamada.net le logisticien du terroriste le plus recherché au Mali, Iyad Ag Ghaly.
27 mars : Deux soldats maliens tués dans l’explosion d’une mine sur l’axe Tombouctou-Douentza

AVRIL
2 avril : Deux morts dans des affrontements entre deux groupes armés dans les environs de Berrah, un village de la commune de Sony Ali Ber dans le Cercle de Gao.
4 avril : Le député élu à Douentza, Ilias Goro et un des ses amis d’échappent miraculeusement à une tentative d’assassinat.
13 avril : Deux soldats français tués dans une attaque sur l’axe Aguelhoc-Tessalit.
17 avril : Deux morts et 7 blessés dans des heurts entre les casques bleus et les manifestants à Kidal.

MAI
1er mai : Une vingtaine de morts dans des affrontements entre communautés à Dioura dans le Cercle de Ténenkou
5 mai : Cinq casques bleus tchadiens tués dans une embuscade dans la Région de Kidal.
18 mai : Six morts parmi les casques bleus tchadiens près d’Aguelhok.
26 mai : Entre Ansongo et Indelimane, deux véhicules des FAMA sautent sur des engins explosifs improvisés (EEI), occasionnant la mort de cinq militaires et en blessant quatre autres.
29 mai : Cinq casques bleus togolais tués dans une attaque dans la Région de Mopti.

JUIN
3 juin : Deux  tués dont 1 casque bleu chinois et 1 expert français dans un double attentat dans le camp de la MINUSMA à Gao.
25 juin : 14 morts dans des affrontements entre deux villages dans le Cercle de Djenné (Région de Mopti).
Rassemblés par A. DIARRA

Source :L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct