Sécurisation des régions nord et centre du pays : Les FAMa confirment leur montée en puissance

Sur le terrain des opérations militaires, les donnes changent en faveur de nos forces de défense et de sécurité. C’est du moins le constat satisfaisant  que l’on retient des derniers affrontements entre les forces armées maliennes et l’ennemi.

L’esprit patriotique et la détermination des forces armées maliennes (FAMa), appuyées par un soutien accru des autorités politiques, commencent à donner de l’espoir aux Maliens. Car, quand on se rappelle de l’état de notre armée en 2012, qui n’excellait que dans les replis tactiques et stratégiques, ses interventions sur le terrain prouvent qu’il y a eu désormais un réarmement moral et matériel des soldats maliens.

Ces derniers temps, les résultats militaires font la fierté du peuple malien. Après plusieurs prouesses en milieu de semaine dernière, dans une attaque à Youwarou, dans la région de Mopti (Centre du pays), au cours d’un accrochage, les forces armées maliennes ont réaffirmé leur montée en puissance. Selon certaines sources,  aux environs de 5 h, une trentaine de terroristes ont lancé l’assaut sur le camp militaire de la ville de Youwarou. Ils  se sont divisés en trois petits groupes, indiquent nos sources. L’un attaque à partir du Sud-est du camp, le second à partir du Nord-Ouest et le troisième groupe à partir du portail du camp militaire. Avant d’enclencher les hostilités à l’aide de lance-roquettes sur le camp suivi des tirs nourris d’armes automatiques. Malheureusement,  les deux sentinelles ont été touchées. L’une  est morte sur le coup et la seconde, gravement blessée, a succombé à ses blessures quelques heures plus tard. Mais c’était sans connaître l’état d’esprit et l’engagement de l’armée à riposter. Conformément à la nouvelle ligne de conduite,  à savoir bannir la fuite et éviter les replis stratégiques, les FAMa ont vigoureusement répliqué a l’aide des armes lourdes et automatiques.  Très violents, les combats ont  duré environ  1h. Face  à la puissance de feu des FAMa, les terroristes ont tenté de prendre la fuite. Mais, les troupes maliennes ne leur ont pas laissez la chance. Elles ont engagé une course  poursuite pour neutraliser les forces de mal. La présence des hélicoptères à été déterminante dans cette opération, affirment des sources dignes de foi. Le bilan est de 02 soldats maliens tués, 08 terroristes abattus, une vingtaine d’arrestations, des armes, des munitions, des motos et 1 véhicule saisis par l’armée.

Sans risque de se tromper, on peut affirmer que les efforts de l’Etat en faveur des forces armées afin qu’elles accomplissent dignement leurs missions régaliennes commencent à porter fruits. La loi d’orientation et de programmation militaire est passée par là.

Faut-il le rappeler, cette victoire de l’armée fait suite à son ascendance sur l’ennemi dans le cercle de Djenné en début de ce mois. En effet, le mardi 19 janvier 2018, l‘armée malienne a mis en déroute les terroristes. Ce jour, venus très nombreux à motos, les assaillants ont ouvert le feu sur les éléments de la garde nationale qui patrouillaient sur le site du barrage de Djenné. Ces derniers ont riposté énergiquement. Plusieurs assaillants ont été tués et blessés.  En somme, les agissements actuels des forces de défense maliennes sont comme une réponse au Président de la République, IBK, qui ne cesse de déclarer : «armée du Mali, vous êtes mon outil de décision, je dis ma fierté de vous de vos performances, le Mali sera là pour l’éternité ». Alors, monsieur le Président, vous avez votre armée, une armée robuste. C’est à vous de décider maintenant.

Oumar KONATE

La Preuve- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *