Région de Tombouctou : La CMA affaiblie

C‘est désormais chose faite. Les chefs de fractions, responsables, leaders et notabilités ressortissants de la localité de Ber, région de Tombouctou, aussi membres du MAA (Mouvement Armé Arabe) de la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad) viennent de rejoindre la Plateforme. Cette décision a été rendue publique le mardi 27 septembre dernier au cours d’un point de presse tenu à la Maison de la presse. C’était sous la présidence de M. Sidi Mohamed Ould Mohamed, porte-parole du mouvement et en présence de M. Moulaye Hamed (représentant de la Plateforme), de l’Honorable Ould Mattali, député élu à Bourem et de M. Assarid Ag Imbarcawane. Des ressortissants de Ber et de Tombouctou étaient très nombreux à cette rencontre avec la presse.

groupe terroriste islamiste bilal ag acherif chef rebelle touareg azawad cma mnla harouna toureh plateforme cma reunion conference

Aux dires du porte-parole, désormais, le MAA n’entend plus se laisser embarquer dans des aventures guerrières injustifiées et pour des raisons inavouées. Et il s’inscrit dans la logique de l’Accord issu du processus d’Alger signé par la Plateforme et la CMA et qui évoque de façon claire, la préservation de l’unité nationale, la laïcité et l’intégrité territoriale du Mali.

Sidi Mohamed Ould Mohamed a déploré que, de nos jours, les populations continuent d’être instrumentalisées pour des marches contre la République du Mali. S’adressant à la Plateforme, le porte-parole du MAA a promis que désormais, il mènera le combat pour la paix, la réconciliation nationale et le développement au bénéfice des paisibles populations.

Y Sangaré

Source : Le Malien
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct