Présence massive de combattants de l’État Islamique à Téssit : le GATIA parle d’un record de djihadistes étrangers et d’armes neuves

Un groupe armé du nord s’est inquiété de la présence massive des éléments de l’État Islamique dans le grand Sahara signalée à Tessit. Le secrétaire général du GATIA, Fahad Ag Almahmoud une grande concentration des terroristes affiliés à l’État Islamique dans le grand Sahara se fait de plus en plus remarquer.

 

L’augmentation du nombre de djihadistes dans le nord fait craindre des jours sombres dans le futur. Cette présence s’est vite remarquée par des hommes armés de la région. Selon  Fahad Ag Almahmoud, secrétaire général du GATIA, une très grande concentration des éléments de (État Islamique dans le grand Sahara) EIGS est à Tessit. Selon lui toujours, beaucoup d’entre eux ne comprennent aucune langue locale. Et d’ajouter : « Jamais le Nord du Mali n’a été aussi ravitaillé en armes toutes neuves venues de la Libye qu’en 2020 ». Selon les informations,  les armes qu’utilisent ces combattants sont de marques turques.

Fahad Ag Almahmoud ajoute que les puissances disent qu’elles suivent les mouvements de ces éléments de groupes djihadistes. « Et moi qui pensais qu’elles allaient les bombarder dès la 1re vue! Je pensais que toutes ces puissances au Mali cherchaient des terroristes! Que sais-je ?’’ a-t-il affirmé.

Par ailleurs, des affrontements ont éclaté entre le GSIM et EIGS à Indelimane, la bataille a été remportée le GSIM. Le nouveau concept pour le GSIM est l’option « zéro prisonnier ».

Faut-il faire un rapprochement de cette bataille entre l’organisation dirigée par Iyad Ag Ghaly et l’état islamique  et la venue des combattants de ce dernier ? L’avenir nous dira.

Bourama Kéïta

Source : LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *