Pourquoi les maliens de France n’ont pas pu voter: L’odysée d’une élection baclée

Que des plaintes envers les organisateurs de l’élection présidentielle malienne en France et plus particulièrement envers le représentant de notre diplomatie sur le sol français,l’ambassadeur Boubacar Sidiki Toure.

Des dizaines de milliers de maliens de France à l’instar de ceux du pays n’ont pas reçu leur carte NINA qui devait leur permettre de voter(devait car certains munis de leur carte n’ont pas pu voter).BOUBACAR SIDIKI TOURE AMBASSADEUR DU MALI EN FRANCE CV BIOGRAPHIE DIPLOMATE

Les chanceux qui ont eu leur carte ont eu à faire face tantôt à l’absence de leur nom sur les listes électorales tantôt à des bureaux fermés sans préavis. Le procès verbal de centralisation des résultats énonce ainsi ces innombrables écueils:

1-Une très grande difficulté d’identification des bureaux de vote.

2-La délocalisation de certaines bureaux de vote en raison du refus de certains foyers concernés d’accueillir lesdits bureaux,notamment le jour du scrutin.

3-Création de 30 nouveaux bureaux de vote à moins de 72 heures du scrutin avec de nouveaux électeurs(La France en vrac).

4-Une mauvaise répartition des bureaux de vote qui ne tient pas compte des adresses des électeurs. Il y a eu des bureaux qui n’ont pas été ouverts.

5-Ouverture tardive de plusieurs bureaux de vote jusqu’à l’après-midi.

6-De nombreuse personnes en possession de cartes NINA ne figuraient pas sur les listes électorales.

Cliques ici pour voir le procès verbal de la centralisation des résultats

Toutefois le consul du Mali en France, Mangal TRAORE, se dit irresponsable de la distribution chaotique des cartes NINA en France l’attribuant à son ministre de tutelle et à celui de l’intérieur (De l’administration territoriale)  qui n’a pas recensé au bon endroit les personnes ayant changé d’adresses entre l’enrôlement et la tenue du scrutin.

Source: Rédaction Bamada à Paris.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *