Pour une éventuelle extradition d’Att : le Sénégal émet des réserves, les maliens accusent…

Depuis qu’il a entamé sa croisade contre ceux qui ont mis le pays à genoux, le président IBK souhaite engager des poursuites contre l’ancien président Amadou Toumani Touré qui vit à Dakar. Le gouvernement sénégalais, par la voix de son ministre des affaires étrangère, Moktar NDiaye, a estimé qu’une extradition de l’ancien homme fort du Mali n’est pas à l’ordre du jour.

ibrahim boubacar keita ibk amadou toumani toure att macky sall presidents senegal mali

Cela fait plusieurs jours que dans les salons feutrés de Bamako les causeries sont dominés par une éventuelle extradition du président Att. Et cela depuis la nouvelle de sa traduction devant la haute cour de justice. Cette nouvelle a suscité une certaine ferveur populaire de la part de ceux qui en voulaient à Att. Mais pour beaucoup l’actuel président en mal de popularité à cause d’un certain nombre de faux pas veut redorer son blason en faisant courir la rumeur alors même que Bamako n’a pas officiellement demandé l’extradition de l’ancien locataire de Koulouba.

Du côté de Dakar, les réactions n’ont pas tardé. Car le président Macky Sall a appelé les autorités de Bamako à la plus grande prudence. Son ministre des affaires étrangères, Moktar N’Diaye est allé plus loin estimant qu’Att n’est pas en exil au Sénégal. Mieux, a-t-il souligné, c’est à la demande des autorités maliennes que le Sénégal a dépêché un avion pour venir chercher l’ancien président. Et c’est sous bonne escorte des militaires maliens que ce dernier est arrivé à Dakar.

Après cette réaction du ministre sénégalais des affaires étrangères, des citoyens maliens lui ont emboité le pas estimant qu’IBK, dans l’impossibilité de ramener Kidal dans la république et de faire face à la cherté de la vie, a choisi de faire la chasse aux sorcières pour amuser la galerie. Un homme politique averti de la place parle de faux fuyants, allusion à cette éventuelle demande d’extradition.

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *