Pour refus de réceptionner les engins blindés non conformes : Le Gal Moustapha DRABO et ses hommes sauvent le Mali d’une gabegie

L’engagement du président IBK, chef du conseil supérieur de la défense de doter nos forces armées et de sécurité d’équipements est un secret de polichinelle. Dans le cadre d’une importante commande d’engins blindés, la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des armées a décelé une faille lors de la livraison des nouveaux engins. Un acte fort louable qui doit faire école même dans d’autres secteurs du pays.

Dans un communiqué en date du 17 février 2020, le ministère de la défense et des anciens combattants informait l’opinion nationale que dans le cadre de l’acquisition de 100 véhicules blindés de type TYPHON MRAP, la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des armées (DMHTA) s’est abstenue de réceptionner les engins non conformes livrés et qui ne répondaient pas aux caractéristiques techniques stipulés dans le contrat. Le communiqué précise que le remplacement de ces engins est en cours suite à la réaction salutaire de la DMTHA.

Au Mali, les scandales, les actes déviants et surtout honteux ont toujours pris le devant sur des faits qui meritent tous les encouragements du peuple au nom de qui, tous ces actes sont posés. Le Général de brigade Moustapha Drabo, son adjoint le colonel major Sekou Koné et l’ensemble du personnel de la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des armées, par leurs actes, ont fait preuve de patriotisme, de vigilance et d’intégrité morale et au-delà, ont fait honneur au président IBK, chef suprême des armées, au ministre de la défense et des anciens combattants Général de division Ibrahima Dahirou Dembélé, le chef d’Etat- Major Général des Armées le Général Abdoulaye Coulibaly et toute la chaîne de commandement.

Oumar Baba TRAORE

L’Analyste

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *