Pour des missions conjointes au nord : La CMA et la Plateforme se réunissent à Bamako

Ils sont 32 nombres de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme à se réunir depuis hier à Bamako pour l’organisation de missions conjointes de sensibilisation des communautés du Nord et de leurs combattants pour la paix et la cohésion sociale. Ces missions se tiendront du 16 au 28 novembre 2015 dans les régions de Mopti, Tombouctou Gao et Kidal.

groupe terroriste islamiste bilal ag acherif chef rebelle touareg azawad cma mnla harouna toureh plateforme cma reunion conferenceC’est à l’initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HD) que la CMA et la Plateforme se réunissent à Bamako du 12 au 13 novembre. A l’ordre du jour : la présentation des résultats des rencontres d’Anefif tenues du 4 au 6 octobre ayant pour objectif la réconciliation des communautés du Nord du Mali et la préparation de missions conjointes  dans les zones de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudéni.

Ces missions conjointes CMA-Plateforme sont une initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HD). Elles seront organisées 16 au 28 novembre prochains dans les zones indiquées pour la sensibilisation des communautés et les combattants des différents groupes armés au Nord du pays à la paix et à la cohésion sociale.

“Ces missions conjointes visent à sensibiliser les communautés sur le terrain afin de renforcer la réconciliation et la cohésion sociale des communautés. Elles visent également à partager avec les acteurs sur le terrain l’accord pour la paix et la réconciliation en vue de son appropriation par les communautés ainsi qu’à les préparer pour leur implication dans sa mise en œuvre en vue d’un retour de la paix et de la sécurité au nord du Mali”, a précisé Abel Kader Sidibé, chef de mission au Centre HD. Il ajoutera que les missions seront composées des mouvements de la Plateforme et de la CMA, accompagnés d’un staff ou un consultant du Centre HD afin de donner un appui technique ou une expertise.

Les missions se dérouleront en deux étapes. La première consistera à faire des excursions sur le terrain dans les bases ou sites de soutien aux mouvements armés cités, en vue d’une sensibilisation et un partage du processus d’accord avec les sympathisants et les combattants. La deuxième sera l’occasion de restituer les résultants des missions conjointes au niveau de chef-lieu de région.

Les chefs des délégations des deux mouvements présents à la réunion, qui prend fin ce vendredi, ont salué l’initiative et assuré du bon déroulement des missions dans les zones qu’ils occupent.

Maliki Diallo

 source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *