Opérations au Mali: «comprendre et combattre»

Au Mali, la mission du contingent canadien de la Minusma touche à sa fin. Le Canada avait déployé 250 soldats qui n’ont pas été engagés au sol. Pas moins de sept hélicoptères ont été envoyés au Mali.

Le Canada a été un contributeur important à la mission onusienne, car beaucoup de ses soldats avaient une bonne maitrise du français, et – en même temps – Ottawa avait déployé des moyens militaires précieux. L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) soutient d’ailleurs le déploiement de forces francophones dans les opérations de maintien de paix, ou participe à la remise à niveau des contributeurs.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *