OPÉRATION CONJOINTE G5 SAHEL, ARMÉES MALIENNES, ARMÉES NIGÉRIENNES ET BARKHANE

1.000 militaires à la traque des terroristes dans la zone du Liptako-Gourma

Les Forces du G5 Sahel, malgré les revers importants essuyés, ces derniers mois, sont déterminées à aller au bout de leur mission. Le Liptako-Gourma, zone des trois (03) frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina, sanctuaire terroristes, a fait l’objet d’une opération conjointe d’envergure, du 6 au 19 décembre 2019, par la Force Conjointe du G5 Sahel (FCG5S). Les Forces Armées Maliennes (FAMAs), les Forces Armées Nigériennes (FAN) et la Force Barkhane, ont mis à contribution environ 1.000 militaires qui ont permis de faire d’importantes découvertes et saisies.

 

En matière de lutte contre le terrorisme, les Forces armées du Groupe des cinq (05) pays du Sahel et l’opération barkhane multiplient, depuis quelques mois, des opérations conjointes de sécurisation des populations et de leurs biens. Des opérations conjointes débutées, à partir du vendredi 6 décembre 2019, et qui s’achèveront aujourd’hui, vendredi 20 décembre 2019, connaissent déjà un véritable succès. es opérations visent à lutter contre les Groupes Armés Terroristes (GAT), en réduisant leur empreinte, tout en perturbant leurs réseaux logistiques.

Elles ont nécessité la mobilisation d’environ 1000 militaires des différentes forces.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2019

Par Mahamane TOURÉ

Source : Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *