Opération Barkhane : Point de situation du 18 au 24 août 2019

POINT DE SITUATION DU 18 AU 24 AOÛT 2019

La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma en appuyant les forces partenaires par le biais d’opérations conjointes et en agissant au profit de la population.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Cette semaine Barkhane et ses partenaires ont poursuivi leur effort de lutte contre les groupes terroristes en menant une séquence d’opérations dans le Liptako et dans le Gourma.

 Nouvelle opération conjointe du Groupement Tactique Désert n°1 (GTD-1) « Belleface » dans le nord- est du Gourma

Du 18 au 27 août, le GTD-1 « Belleface » a mené, conjointement avec les Forces Armées Maliennes (FAMa), une opération à l’Est de la Plateforme Désert Relais (PfDR) de Tombouctou. Cette opération avait notamment pour but de marquer la présence de Barkhane, au côté de ses partenaires maliens, jusque dans les confins du Gourma.

Equipé de VBCI (Véhicules blindés de combat d’infanterie)et de VBL (Véhicules blindés légers), le sous-groupement du GTD-1 stationné à Tombouctou a débuté l’opération en établissant sa jonction avec des unités FAMa, dans la région d’Acharane. Forte de ces deux sections supplémentaires, la force a pu réaliser une succession de reconnaissances et de contrôles de zone qui l’ont conduite ainsi de Bintagoungou jusqu’à Goundam, en passant par le Mont Farah et Zouara.

Pour conduire cette opération, le GTD-1 a pu compter sur l’appui « 3D » de la chasse et du Groupement Tactique Désert Aérocombat (GTD-A). Par ailleurs, il a disposé d’un soutien logistique minutieusement préparé et qui lui a permis d’être autonome pendant toute l’opération.

Déployés au contact permanent de la population, les militaires du GTD et leurs partenaires maliens en ont également profité pour mener des actions civilo-militaires, sous la forme d’Aides Médicales aux Populations (AMP). A titre d’exemple, à Zouara, plus d’une quarantaine de patients ont ainsi été soignés en quelques heures, grâce à une coopération étroite entre les équipes médicales de Barkhane et des FAMa.

Par ailleurs, une équipe de la coopération civilo-militaire (CIMIC) a pu mener, tout au long de ce déploiement, une véritable campagne de sensibilisation au danger des munitions auprès des enfants. Les FAMa, pour leur part, ont procédé à des dons alimentaires aux populations. Ces dons ont été complétés par la remise d’une caisse tulipe contenant du matériel médical de première urgence, par Barkhane.

C’est donc après avoir pleinement rempli leurs objectifs que le sous-groupement du GTD-1 et les sections maliennes sont regagné leurs bases respectives, ayant démontré, au cours de ces jours, la capacité de la force et des FAMa à se déployer conjointement jusqu’aux extrémités du Gourma malien, au cœur de la saison des pluies.

 Le groupement tactique « Edelweiss » poursuit ses opérations dans le Liptako

Du 12 au 22 août, le groupement tactique désert n° 2 « Edelweiss » était engagé dans une nouvelle opération qui avait pour objectif de marquer avec détermination la présence de la force dans la région de Ménaka et de renforcer le partenariat opérationnel avec les forces maliennes. Après une semaine de formation sur Ménaka, le détachement Malien a pris la tête du convoi pour reconnaître l’axe vers IN-DELIMANE et effectuer un contrôle de zone dans le secteur.

Cette opération conjointe a été l’occasion pour les soldats maliens, en tête du détachement, de mettre en œuvre les savoir-faire acquis récemment lors des séances d’instruction, développées par Barkhane dans le cadre du partenariat militaire opérationnel.

La route nationale 20 empruntée ce jour-là, s’avère particulièrement dangereuse car elle constitue le seul axe de déplacement stable à ce stade de la saison des pluies. L’itinéraire doit être contrôlé. Cette vigilance a permis de détecter lors d’un arrêt un engin explosif improvisé (IED) à quelques mètres des premiers véhicules. Il faudra l’intervention de l’équipe de déminage pour que le détachement reprenne la route vers IN-DELIMANE.

La journée suivante, la compagnie malienne a effectué un contrôle de zone dans un rayon de 15 kilomètres autour de l’agglomération. Là encore, les automatismes révisés la semaine précédente dans le cadre du partenariat militaire opérationnel sont appliqués à la lettre. En cas de doute, les soldats maliens effectuaient le contrôle d’individus circulant sur le chemin ou adaptaient la formation pour contrôler et fouiller un bois.

En marge de cette opération, une action d’assistance à la population a été menée ainsi qu’une sensibilisation au danger des munitions trouvées sur le terrain.

Le centre de soins communautaire (CSCOM) d’IN-DELIMANE a ainsi été utilisé par Barkhane pour une séance d’aide médicale à la population. Les patients sont venus nombreux, un sas de filtration a été mis en place pour canaliser les cas les plus graves vers le médecin. Pendant les deux heures de présence de l’équipe médicale au CSCOM, une trentaine de patients seront vu en consultation.

De son côté, l’équipe CIMIC accompagné d’un représentant des forces armées maliennes a sensibilisé les enfants et les adultes présents dans le village aux dangers des munitions qu’ils pourraient trouver sur le terrain. Le militaire malien a regroupé les enfants autour de lui pour faire une démonstration pratique de l’attitude à adopter lors de la découverte de tels objets.

 Sorties air hebdomadaires (bilan du 21 au 27 aout inclus)

Les avions de la force Barkhane ont réalisé 104 sorties, parmi lesquelles 31 sorties de chasse, 20 sorties de ravitaillement/ISR et 53 missions de transport.

Contact presse : barkhane.com@gmail.com

========

POINT DE SITUATION DU 23 AU 29 AOÛT 2019

BARKHANE : Le Boeing C-135FR ravitaille des MIRAGE 2000 en bande sahélo-saharienne

Depuis la base aérienne projetée de Niamey, la composante aérienne de la force Barkhane mobilise de nombreux aéronefs, dont des Boeing C-135FR.
En tant qu’avions stratégiques, ils assurent quotidiennement des missions de ravitaillement au profit des avions de chasse MIRAGE 2000 C et D… (suite)

BARKHANE : L’équipe CIMIC organise une activité culturelle au profit de la population de Ménaka

Du 2 au 12 août le groupement tactique « Edelweiss » a mené une nouvelle opération dans la région de Ménaka. A l’occasion de ce déploiement, l’équipe de Coopération Civilo-Militaire (CIMIC) du sergent-chef Choukri a organisé une action particulière, au profit de la population locale et surtout des enfants, en diffusant un dessin animé à la maison de la jeunesse de Ménaka... (suite)

BARKHANE : Opération conjointe de destruction de munition par la force Barkhane et les Forces Armées Maliennes près de Gao

Le 13 août, une opération conjointe menée aux environs de Gao par le groupement logistique « Charentes » et les Forces Armées Maliennes (FAMa) avait pour objectif la destruction de plusieurs tonnes de munitions déclassées appartenant aux deux armées ainsi que d’armement et d’explosif saisis aux groupes armés terroristes...(suite)

BARKHANE : Mécaniciens français et maliens échangent leurs savoir-faire en maintenance des engins blindés

Du 15 au 22 août, deux techniciens de la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des armées (DMHTA) des Forces Armées Maliennes, ont effectué un stage de mécanique au sein du sous-groupement maintenance adapté au théâtre (SGMAT) du groupement logistique « Charentes »…(suite)

Source : Defense.gouv.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *