Mopti : SBM donne espoir à Youwarou et Douentza

En séjour vendredi 21 décembre à Youwarou et Douentza, le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga, a donné de l’espoir aux populations des deux localités en annonçant l’ouverture très prochaine de plusieurs chantiers de développement.

Dans le cadre de la visite qu’il effectue dans la région de Mopti, le Premier ministre, s’est rendu, ce vendredi et samedi, dans les communes de Youwarou et Douentza.

Le Premier ministre a tenu des rencontres dans ces localités avec les autorités locales et la société civile. Qu’il s’agisse de Youwarou ou de Douentza, le PM a écouté religieusement ses interlocuteurs qui l’attendaient avec des doléances tous azimuts. SBM après avoir pris bonne note, a donné des réponses accueillies par des applaudissements.

A Youwarou, les doléances ont pour noms : problèmes d’infrastructures scolaires, d’eau et d’électricité.  SBM a annoncé la construction du lycée de la ville pour la Rentrée scolaire 2018-2019. Pour l’eau et l’électricité, il a promis qu’au mois de janvier prochain, une équipe de la Somagep et de l’EDM passera pour s’imprégner des besoins réels en attendant le début des travaux de branchements en eau et électricité.

A Douentza, les doléances ont trait essentiellement à la construction d’infrastructures routières reliant  Douentza et plusieurs villes.  A ce sujet, le chef du gouvernement a été on ne peut plus clair. Pour les voies urbaines, ce sont 5 km de voies qui seront bitumées ce, en attendant que la paix ne fasse son retour, condition  pour le début des autres chantiers, notamment la construction de la voie bitumée Douentza-Tombouctou estimées à 82 milliards F CFA. Les études de cette route dit-il, sont bouclées. « A cause de l’insécurité aucune entreprise ne va vouloir accepter de travailler sur la route » a souligné le PM.

Les annonces du Premier ministre ont été accueillies par une population, qui avait commencé à perdre espoir.

H. B. Touré

 

Source: Arc en Ciel

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *