Mopti : Attaque d’un convoi militaire

Un véhicule militaire qui assurait le transport pour la relève montante de Boulkessi, a sauté sur un engin explosif improvisé (EEI), le mardi 27 août dernier, entre Douentza et Hombori, à environ 3 km après avoir dépassé Boussouma, dans une localité située à environ 40 km au nord-est de Douentza (la région de Mopti).

Le bilan provisoire fait état d’au moins 3 militaires tués qui ont pour noms Sgt Ali Traoré, Sgt Cheick A.K Dembélé et Cal Chaka N’Daou. L’attaque a également fait 7 blessés et un véhicule endommagé. Cette attaque intervient moins de 10 jours après celle qui s’est produite, le mercredi 21 août dernier, contre un véhicule militaire faisant partie d’une mission d’escorte qui a sauté sur une mine sur l’axe Boni- Hombori. Au moins 5 militaires y avaient perdu la vie. Une attaque revendiquée par le « Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans » notamment à travers la Katiba d’Ançar Dine du Macina. Certainement que l’attaque d’aujourd’hui a été menée par le même groupe.

Source: L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *