Mopti : 38 morts dans une double attaque dans le cercle de Koro

Des individus armés ont mené une incursion meurtrière dans les localités de Gangafani et Yoro, dans le cercle de Koro, non loin de la frontière avec le Burkina Faso, dans la soirée d’hier lundi 17 juin. Le bilan provisoire de cette attaque fait état d’au moins 38 civils tués et de nombreux autres blessés. Avant de se retirer les assaillants ont aussi procédé à des destructions et au pillage de bien. D’aucuns signalent qu’ils ont également emporté du bétail avec eux. Après l’attaque le gouvernement a déployé sur les lieux une mission de sécurisation des populations.

 

Rappelons que depuis un certain, les violences à caractère communautaire se sont accentuées dans la région de Mopti. C’est la quatrième attaque meurtrière qui secoue cette région après celles survenues à Koulogon, le 1er janvier (plus de 30 morts) Ogossagou, le 23 mars (plus de 150 morts) et Sobane-Da, le 9 juin (au moins 35 morts). Une situation qui entraine aussi de nombreux déplacements de populations fuyant les violences vers des localités plus sûres.

Cette attaque se déroule au moment où des rumeurs faisant état d’un ultimatum lancé aux Peuls de quitter le cercle de Bandiagara sous peine de représailles, ont circulé toute la journée d’hier. Malgré les démentis et le déploiement de militaires, de nombreux ressortissants de cette communauté ont préféré fuir cette zone. Ajouter à cette situation, la consigne lancée par le syndicat de l’administration demandant aux préfets et sous-préfets de se replier à Mopti ville à cause de l’insécurité.

Kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *