Mon mot à dire : les jihadistes persistent et signent

Depuis le début du mois d’août, les attaques jihadistes sont devenues de plus en plus fréquentes. Aucune contrée du pays n’échappe à leurs attaques abominables et crapuleuses. Après Nampala, Misséni, Fakola, Gourma Rhaouss, Baguinéda, ces assaillants viennent de s’attaquer vendredi dernier à la ville garnison de Sévaré à travers une tentative de prise d’otages à l’hôtel Byblos, ayant coûté la vie à 5 braves soldats maliens et à employés de la Minusma.

mouvement islamiste Ansar Dine djihadiste nord mali

L’accalmie ne semble pas revenir au Mali après la signature de l’accord pour la paix issu du processus d’Alger le 20 juin par les groupes rebelles. Les jihadistes, écartés du processus de paix, entendent faire régner le désordre et la peur au Mali par des séries d’attaques perpétrées contre les positions des Fama et du personnel des Nations-Unies au Mali. En moins de deux semaines, l’armée malienne vient de perdre 15 braves soldats, lâchement été tués par ces individus malintentionnés. Ces barbares entendent créer la psychose dans tout le pays, puisqu’au lendemain de la prise d’otages à Sévaré, c’est la gendarmerie de Baguinéda, ville située à quelques encablures de Bamako, qui a reçu la visite de ces barbares, sans foi, ni loi.

Même, si les attaques de Sévaré et de Baguinéda n’ont pas été revendiquées, tout porte à croire que l’attaque de Sévaré est l’œuvre des hommes d’Amadou Kouffa, Peulh de Macina. Cette guerre asymétrique enclenchée par ces fous de Dieu contre le Mali, commence à atteindre une proportion démesurée dont le Mali seul ne pourra faire face. Donc, il faudra que la communauté internationale assiste le Mali pour éradiquer ce mal qui guette la sous-région. Mieux, la Minusma dans sa quête de stabilisation au Mali, se doit de se doter d’un mandat robuste pour véritablement  ramener la quiétude dans notre pays. Une force  de paix sans aucune force de réaction face à la menace n’est ni dissuasive et ne saurait réellement jouer sa partition pour le retour d’une paix durable.

Avec ces nombreuses attaques, les Fama doivent redoubler de vigilance pour faire face à la menace jihadistes. Ils  doivent beaucoup miser sur le renseignement pour contrecarrer les attaques de ces bandits sans scrupule. Et surtout, être très vigilants au niveau des différents postes de contrôle pour empêcher l’infiltration de ces jihadistes qui n’ont qu’un objectif : créer la psychose au Mali. Mais, avec la détermination de nos plus hautes autorités et des Fama, le Mali sera à bout de ces incrédules.

 

Le BORGNE

Source: L’Oeil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.