MISSION EUCAP SAHEL : UN CONTINGENT DE GENDARMES EN RENFORT ATTENDU DANS LES PROCHAINS JOURS

Depuis janvier dernier, l’on annonçait l’arrivée éminente de gendarmes au Mali. C’est désormais chose faite. Les militaires intègrent un nouveau volet de la mission EUCAP Sahel, une mission non exécutive de l’Union Européenne basée à Bamako et indépendante de Barkhane ou de la Minusma.

 

ses investissements. Mais aussi à promouvoir le retour effectif de l’État dans les zones contestées au Sahel. Le recours à des gendarmes n’est pas une surprise. C’est en effet le général Philippe Rio qui commande la mission EUCAP. Son mandat de deux ans se termine en décembre. Les gendarmes devraient arriver courant automne. Leur rôle ? Faire progresser les forces locales, d’une part. Et mesurer d’autre part les effets de la formation initiale réalisée dans le sud, à Bamako. La mission devrait s’échelonner sur deux mandats de six mois. Même si elle n’en porte pas le nom, la nouvelle mission de mentoring comporte de nombreux points de ressemblance avec la formation assurée par les gendarmes de l’ANP (Afghan National Police) il y a une dizaine d’années. A l’époque, le colonel Bruno Jockers, aujourd’hui le numéro deux de l’Armée, en avait gardé le souvenir d’une des meilleures missions de sa vie (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 07 JUILLET 2020

KADAOSSO I.

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *