Mise en œuvre de l’Accord d’Alger : L’intégration des ex-combattants au menu d’une concertation de haut niveau

Les 8 et 9 Avril 2019 s’est tenue la Concertation de Haut Niveau « Défense et Sécurité » à Bamako. Organisée en étroite coordination avec le Ministère de la Cohésion sociale, de la paix et de la Réconciliation nationale, elle a été consacrée à l’adoption d’une version définitive et consensuelle du Projet de décret fixant les modalités d’attribution de grade, de fonction de commandement et de reclassement des ex-combattants des mouvements signataires, candidats à l’intégration dans les corps constitués de l’Etat, y compris dans les Forces Armées et de Sécurité.

Cette rencontre s’inscrit dans le prolongement de la « Réunion de Haut Niveau sur l’opérationnalisation des actions prioritaires Défense et Sécurité de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger », tenue à Bamako du 12 au 14 décembre 2018.

Les participants ont examiné le projet et se sont félicités des réalisations accomplies dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaires actualisé, endossé le 14 décembre 2018.

Après les échanges de vues et les amendements apportés au texte initial soumis à l’examen, les participants ont validé le projet de décret de façon consensuelle, sauf la Coordination des Mouvements de l’Azawad.

Le Chef d’Etat- Major Général Adjoint des Armées s’est réjouis des résultats obtenus à l’issue de cette Concertation de Haut Niveau. Il a déclaré que le Projet sera présenté aux autorités politiques.

FAMA

 

Source: Koulouba.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *