MINUSMA : Le Togo envoie 70 policiers et gendarmes supplémentaires au Mali

Lomé – 70 policiers et gendarmes ont quitté Lomé jeudi pour Menaka (région de Gao, Mali). Il s’agit d’une opération de relève.

 

Visite du Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies M. Mahamat Annadif Saleh aux troupes du contingent Togolais de la MINUSMA à Mopti et Douentza, le 1er juin 2016.

Ils vont rejoindre les unités de police chargées d’assurer la sécurité dans plusieurs régions du Mali dans le cadre de la mission de paix des Nations Unies (MINUSMA).

Les troupes ont été saluées à leur départ de l’aéroport de Lomé par le commissaire divisionnaire Simdana Welekiti, représentant le ministre de la Sécurité. Ce nouveau contingent est placé sous le commandement du chef d’escadron Amouki Bouyo.

Rappelons que le Togo a été le premier pays à dépêcher des soldats au Mali, dans le cadre du déploiement de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA), une force panafricaine regroupant plusieurs bataillons de pays africains pour aider à la reconquête du nord du pays.

Lorsque la Mission de Stabilisation de l’ONU au Mali (MINUSMA) a pris le relais de la MISMA, les soldats togolais, présents sur le sol malien sont passés au statut de Casques bleus. Aujourd’hui, ils sont 1086 soldats togolais au sein de la MINUSMA dont près de 850 déployés à Douentza, à 170 kilomètres de Mopti depuis la fin du mois d’avril 2013. Ils poursuivent une mission de sécurisation de cette ville située au nord du Mali qui fut, il y a un an, sous le contrôle des islamistes de Mujao et d’Ansar Eddine.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *