Militaires morts à Boulkessi : la surcharge venait de qui ?

Il y’a de cela quelques semaines, un véhicule de l’armée malienne a sauté sur une mine dans la zone de Boulkessi, faisant 9 morts, tous des occupants du même véhicule. Pour la circonstance, le ministre de la défense s’est déplacé en personne pour leur enterrement à Koro.

Les neuf militaires ont péri dans les mêmes circonstances et dans le même engin, victime d’une mine. Depuis, les observateurs ne cessent de se poser des questions. Une dizaine de militaire dans le même véhicule alors que la norme ne doit pas dépasser 7 personnes. Qui a pris sur lui la responsabilité de ne convoyer qu’un seul moyen de transport pour une équipe qui devait disposer de deux ? Qui a violé les normes qui auraient permis de sauver, au moins, quelques-uns de nos militaires ? Les langues commencent à se délier.

La Rédaction

Source: Nouvelle Libération

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *