Meeting de soutien aux Famas : Un hommage aux soldats tombés sur le champ de l’honneur

La Fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales a organisé, en partenariat avec le haut Conseil islamique, un meeting le 20 janvier 2020 au Boulevard de l’Indépendance. Ce meeting avait pour objectif, en cette journée commémorative de l’armée malienne, de rendre hommage aux soldats tombés sur le champ de l’honneur et d’encourager ceux qui y sont. La rencontre était placée sous le parrainage de Chérif Madani Haïdara, président du haut conseil islamique qui avait à ses côtés le président de la Fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales (Fenad-CT), Hamane Touré, et plusieurs leaders religieux.

Les milliers de personnes, selon les organisateurs, sont venus des régions du Mali et de tout Bamako pour se rassembler sur le Boulevard de l’Indépendance, le lundi 20 janvier 2020. Pendant cette rencontre, on pouvait lire sur les différentes banderoles : “Vive les FAMAs, notre armée est le Mali, ils sont le feu, etc…”

 “Les soldats sont nos époux, nos frères et nos fils, nous ne pouvions pas rester en marge de cette mobilisation. Il fallait que nous montrions à tout le monde que nous sommes derrière notre armée”, a déclaré la porte-parole des femmes.

Une armée républicaine qui est brave, selon Hamane Touré, président de la Fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales (Fenad-ct), initiateur du meeting. ” Tous les Maliens derrière l’armée pour un Mali libre et prospère. C’est ça le Mali, l’union, la cohésion sociale, on est tous des frères et sœurs. La Fédération ne veut rien d’autre que l’avancement du Mali “, a-t-il poursuivi.

“Tout bon citoyen malien doit se considérer comme un soldat pour défendre la patrie, la couleur malienne”, a signalé Issa Sangaré, participant. “C’est pour apporter notre soutien aux soldats que nous sommes derrière eux jusqu’à la mort. Je souhaite que les autorités dotent les soldats en bons matériels de guerre pour pouvoir vaincre l’ennemi afin que le peuple malien ait la paix”, a sollicité Sidiki Diallo, participant.

Quant à Yoro Diarra, lui aussi participant, il dira que c’est pour soutenir moralement, physiquement et matériellement nos forces armées afin qu’elles sachent que tout le peuple malien est derrière eux. “Nous attendons, après ce meeting, que nos soldats conquièrent les régions qui appartiennent aux terroristes aujourd’hui en les combattants à bout”, a-t-il ajouté. Le parrain de ce meeting, Ousmane Chérif Madani Haïdara, pour sa part, a demandé qu’on se donne la main pour soutenir les soldats. “Qu’on soit de l’opposition, de la majorité ou autre, on doit tous soutenir les forces armées de par nos paroles et nos actes et on doit arrêter de les dénigrer. Seule la paix sauvera ce pays. Que le monde entier vienne nous aider, mais si on ne s’entraide pas, aucune force étrangère ne pourra libérer ce pays”, a-t-il laissé entendre. Et Haïdara de lancer un message aux soldats maliens en ces termes : “Ils doivent faire attention à eux, à ne faire confiance à personne car l’ennemi est proche”, a-t-il ajouté. Les leaders religieux ont offert deux bouquets de fleur aux soldats : un pour ceux tombés sur le champ de l’honneur et un autre pour ceux qui sont vivants.

Le Premier ministre, Boubou Cissé, a été l’invité surprise de cette rencontre. Il est venu à la dernière minute faire acte de présence.

Il faut rappeler l’organisation de ce meeting est la suite de plusieurs manifestations de soutien à l’armée malienne.                                                             

Marie DEMBELE

Source: Aujourdhui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *