Manifestation pour la démission d’IBK en présence de ses homologues, hier : 7 blessés enregistrés sur la route de l’aéroport par balles réelles

La venue des chefs d’État dans notre pays pour dénouer la crise sociopolitique a engendré des violences. Des manifestants arpentant le boulevard reliant l’Aéroport  Modibo Kéita à l’Hôtel Sheraton, tenaient des affiches portant des messages anti IBK. Certains ont reçu des balles provenant d’un groupe d’individus armés, a-t-on appris.

 

Selon des témoins, des tirs à balles réelles ont été pulvérisés sur des manifestants à l’aéroport qui scandaient des messages hostiles au Président IBK. La même source annonce 7 personnes blessées, dont certains très graves. C’est le bilan provisoire des tirs à balles réelles sur les manifestants à l’aéroport Modibo Keita de Bamako. Ces tirs sont attribués à des jeunes proches de la mouvance présidentielle.

« Les étudiants mobilisés par Moussa Teminé président de l’Assemblée nationale sont en train de tirer sur les éléments de M5 à la demande de Moussa lui-même. J’ai reçu une balle à la main droite devant  hôtel Oumou Sangaré à côté du monument Sokolon, c’est fait ce matin. On verra la suite, car la lutte ne fait que commencer. Encore le régime dictatorial IBK continu a tué le peuple malien  » Unis et solidaire nous vaincrons  » », hurle un blessé sur sa page Facebook alors que le président de l’Assemblée lui dit être innocent de tout ce qui est distillé sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, l’honorable Moussa TIMBINÉ dément formellement son implication dans les violences ayant opposé  des jeunes ce jeudi

Les noms de certains hauts responsables du RPM sont cités, nous tenterons de les joindre.

La devanture de l’hôtel Sheraton a fait l’objet d’une scène lors de l’accueil de cinq chefs d’État de la CEDEAO au Mali pour trouver une solution à la crise sociopolitique que traverse le pays.

D’un côté, les partisans de l’Honorable Soumaïla Cissé ont exhorté les chefs d’État à un appui auprès des actions gouvernementales du Mali afin de retrouver leur Président. De l’autre côté, une foule chantant les louanges de SEM Ibrahim B. Keïta.

À noter qu’il a fallu une intervention des forces de l’ordre pour éviter une confrontation entre les deux parties.

Bourama Kéïta

Source : Le Combat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *