Mali: visé par des attaques, le CICR suspend temporairement ses activités à Tombouctou

Au Mali, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé, dans un communiqué, la suspension de ses activités à Tombouctou, dans le nord du pays. L’organisation s’inquiète d’un contexte marqué par la “recrudescence de la criminalité.”

La dernière attaque contre le CICR date du lundi 5 août 2019, en plein jour et en pleine ville de Tombouctou. Des hommes armés ont enlevé l’un des véhicules de l’organisation “clairement marqué de l’emblème de la croix rouge.”

Mais ce dernier incident “est symptomatique du niveau d’insécurité qui règne dans la ville et dans la région, qui a atteint un seuil inacceptable pour la population”, précise le CICR dans un communiqué. “Il nous est quasiment impossible de continuer à travailler lorsque nous sommes régulièrement l’objet de braquages nous privant de nos moyens de travail et mettant en danger la vie de notre personnel”, indique Jean-Nicolas Marti, chef de la délégation du CICR au Mali.

Mardi, l’organisation a annoncé la suspension “temporaire” de ses activités dans la région de Tombouctou, “le temps d’évaluer la situation, et obtenir les garanties nécessaires à la sécurité de ses équipes.”

Dans le nord du Mali, la situation sécuritaire reste préoccupante. Depuis le début de la crise en 2012, plusieurs acteurs humanitaires sont régulièrement victimes d’attaques. Et la zone échappe encore au contrôle de l’armée malienne.

Source Mikado FM

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *