Mali: sortie de l’ambassadeur américain

Le Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (GATIA) a réagi hier aux propos du diplomate américain qui met la pression sur les autorités maliennes afin qu’elles coupent tout lien avec ce mouvement armé qui opère également dans le nord du Mali.

troupe combattant gatia plateforme groupe auto defense milice rebelle touareg armee tamasheq bellah peulh communaute arabe nord kidal tombouctu gao desert

Paul Folmsbee, l’ambassadeur américain a indiqué que ”le gouvernement malien doit rompre tout lien avec Gatia, une milice armée qui estime-t-il ne contribue pas à ramener la paix dans le nord du Mali”.

Les propos de Paul Folmsbee ont provoqué un tollé dans le pays notamment au sein de Gatia dont le secrétaire général adjoint Abala Ag Amzata qui dit ne pas comprendre la sortie du diplomate américain l’accuse d’attitude partisane.

C’est la première fois, depuis la signature des accords d’Alger qu’un diplomate occidental s’exprime clairement sur la crise dans le nord du Mali.

Ces dernières semaines, des combats ont opposé à Kidal les ex-rebelles de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) aux militants de Gatia pour le contrôle du territoire.

Et face à la recrudescence des affrontements, la communauté internationale qui a appelé à la fin des hostilités menace de sanctionner ceux qui vont encore violer le cessez-le-feu.

Source : BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *