Mali: même si la présidentielle est « imparfaite », « les résultats doivent être respectés » (Ban Ki-moon)

PARIS (France) – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a estimé lundi que même si l’élection présidentielle du 28 juillet au Mali était « imparfaite », « les résultats doivent être respectés ».

ban ki moon dioncounda traore audience tieman hubert coulibaly
« J’espère que l’élection présidentielle se tiendra au Mali paisiblement, dans un climat calme », a déclaré en français M. Ban, au cours d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, à Paris.
« Les résultats, même si l’élection peut être imparfaite, doivent être respectés par toutes les parties », a souligné Ban Ki-moon, qui a rencontré lundi le président François Hollande et son homologue malien Dioncounda Traoré.

Les Maliens se rendent aux urnes le 28 juillet pour le premier tour de la présidentielle, mais de nombreuses voix se sont élevées pour demander un report du scrutin pour en assurer la crédibilité.
« Les élections seront crédibles et transparentes, dans les conditions qui sont les nôtres: c’est à dire un pays éprouvé après avoir été occupé, des populations traumatisées », a jugé samedi le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly.
La France est intervenue militairement en janvier pour chasser les groupes islamistes armés qui occupaient le Nord du Mali depuis 2012.

kat/thm/jlb

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *