Mali: le contingent togolais de la Minusma une nouvelle fois cible d’une attaque

Au Mali, une nouvelle attaque contre des soldats de la Mission de l’ONU dans le pays a fait 28 blessés, ce mercredi. Toutes les victimes appartiennent au contingent togolais de la Minusma.

L’attaque a eu lieu vers sept heures du matin, heure locale, près de Kerena dans les environs de Douentza, dans le centre du pays. C’est la base temporaire togolaise de la Minusma qui a été attaquée : un camion chargé d’explosifs conduit par un kamikaze a tenté de se diriger vers une cuve d’essence, mais les militaires togolais ont eu le temps de réagir en tirant sur le véhicule.

L’explosion qui a suivi a donc fait 28 blessés, dont neuf seraient dans un état grave. Un bilan qui aurait probablement été beaucoup plus lourd si l’engin avait percuté la cuve de carburant.

Ce n’est pas la première fois que les soldats togolais sont visés depuis le début de l’année au Mali, mais sans qu’il soit possible de dire pour le moment s’ils sont délibérément pris pour cibles. Le 28 janvier, un véhicule d’une relève avait santé sur un engin explosif faisant quatre blessés dont un grave. Le lendemain, un obus avait été tiré sur le poste de commandement togolais à Douentza. Il avait raté sa cible.

Rappelons que ce contingent togolais au Mali est l’un des plus importants de la Minusma puisqu’il compte 1100 hommes. C’est aussi le premier avoir rejoint l’opération de l’ONU, baptisée à l’époque opération Misma, en janvier 2013.

Source : RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.