Mali : le chef de l’ONU condamne une attaque terroriste contre un hôtel à Bamako

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi une attaque terroriste contre l’hôtel Radisson de Bamako dans laquelle un nombre indéterminé de civils ont été tués ou blessés.

attaque terroriste hotel radisson armee malienne soldat militaire police nationale

M. Ban a dénoncé cette attaque « odieuse », a dit son porte-parole dans un communiqué de presse. Le chef de l’ONU a exprimé ses plus sincères condoléances au gouvernement du Mali ainsi qu’aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées au cours de l’attaque.

« La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a soutenu les autorités maliennes dans la gestion de cette crise », a souligné le porte-parole.

« Le Secrétaire général est préoccupé par le fait que ces attaques se tiennent à un moment où des progrès important sont constatés dans le processus de paix et où les parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, plus particulièrement la Coordination des Mouvements de l’Azawad et la Plateforme, étaient présents à Bamako afin d’assister à la sixième réunion du Comité de suivi de l’Accord (CSA) avec le gouvernement malien et les partenaires internationaux », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a déploré toute tentative de porter atteinte à la mise en œuvre de l’Accord. « Il exprime son plein appui aux autorités maliennes dans leur combat contre les groupes terroristes et extrémistes. Il se félicite des déclarations des parties signataires réitérant leur détermination à rester pleinement engagées dans la mise en œuvre de l’Accord et réaffirme l’engagement des Nations Unies, à travers la MINUSMA, à soutenir le gouvernement du Mali et les parties à l’Accord à cette étape cruciale du processus de paix », a dit le porte-parole.

Plus tôt, le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali, Mongi Hamdi, avait déclaré que la MINUSMA avait appuyé les autorités maliennes et apporté un renfort sécuritaire, tout en déployant des moyens médicaux sur le site, lors de l’attaque.

« Le Représentant spécial du Secrétaire général exprime son soutien aux personnes affectées par cet attentat », a déclaré la MINUSMA dans un communiqué de presse.

Selon la presse, plusieurs otages ont été tués lors de cette attaque par des hommes armés contre l’hôtel Radisson, connu pour accueillir une clientèle étrangère et situé au centre de Bamako.

 

Source: Afrik

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *