Mali: Le bilan d’une embuscade s’alourdit à 30 morts

BAMAKO (Reuters) – Trente soldats maliens ont péri lundi dans une embuscade dans le nord du Mali, a annoncé mardi un porte-parole militaire, révisant à la hausse le précédent bilan de 24 morts.

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, a également fait 17 morts parmi les assaillants, a déclaré l’armée lundi.

Une patrouille a été attaquée à Tabankort, au nord de Gao, alors qu’elle participait à une opération conjointe avec le Niger contre des activistes présents dans la zone frontalière.

Des groupes djihadistes sont actifs dans la région.

L’attaque d’un poste militaire dans le nord-est du Mali début novembre a fait 54 morts, l’une des attaques les plus meurtrières de ces dernières années contre les forces maliennes.

(Paul Lorgerie; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

challenges
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *