Mali : lancé après plusieurs reports, le forum pour la paix rate son envol

Le forum pour la paix s’est enfin ouvert à Kidal le lundi 28 mars.

Moussa Ag Assarid rebelle touareg mnla cma porte parole negociation pourparles

Mais l’absence très remarquée du gouvernement malien et des groupes armés qui lui sont favorables a donné à ces assises une terne coloration, apprend-on deRfi.

Le forum pour la paix, juste une formalité ?

Le forum pour la paix qui avait été annoncé en grande pompe et suscitait de réels espoirs d’un retour à la normalité a démarré hier. Mais compte tenu de la non-présence de certains acteurs clés du processus de paix au Mali, ses objectifs de départ ont été quelque peu édulcorés. Contrairement à ce qui avait été préalablement décidé, ni le gouvernement malien ni les milices pro-Bamako, dont la Plateforme, n’ont été conviés à ce « rendez-vous de la paix ». Ce qui a laissé tout de même des regrets à l’Honorable Oumar Mariko : « Je regrette l’absence du gouvernement malien à la rencontre. »

Seul invité en provenance du sud, ce leader politique est un personnage un peu controversé de la classe politique malienne. Il n’hésite pas à tirer sur partenaires et adversaires selon ses humeurs. La Minusma (Mission des Nations unies au Mali) a répondu présente à l’évènement et participe aux travaux de cette rencontre.

Même si d’aucuns pensent qu’il s’agit d’un forum qui n’engage que laCoordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Alghabass Ag Intalla, l’un des porte-paroles de l’ex-rébellion, réitère la volonté de son organisation à oeuvrer pour la mise en oeuvre de l’accord de paix d’Alger : « La libre circulation des biens et des personnes dans le nord reste une priorité. »

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *