Mali : L’Accord d’Alger, seul cadre vers la paix

Le représentant spécial et Chef de la Mission intégrée multidimentionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), Mahamat Saleh Annadif, a soutenu que l’accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger est «le seul cadre qui trace le chemin de la paix au Mali».

 

Dans un entretien accordé vendredi à la Radio algérienne internationale (RAI), M. Saleh Annadif a souligné que «le seul cadre qui existe et qui trace le chemin de la paix au Mali est cet Accord» signé en 2015, affirmant qu’il demeurait «la seule voie pour régler la crise» dans ce pays sahélien. Le chef de la Minusma a tenu à rappeler que le dialogue national inclusif au Mali, clôturé le 14 décembre dernier après une semaine de discussions ayant regroupé plus de 3000 participants, a reconnu et a affirmé que l’Accord d’Alger est «l’élément essentiel pour le retour de la paix au Mali», insistant dans ce cadre à son application et sa mise en oeuvre.
La déclaration du responsable onusien intervient au lendemain de l’attaque perpétrée jeudi contre le village de Sinda, dans la région malienne de Mopti (centre) et qui a tué au moins 14 civils et blessé deux autres.
Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU a condamné «très fermement cet acte odieux», indiquant qu’une équipe de la MINUSMA a été déployée sur place pour rétablir les faits.

Source : El Moudjahid

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *