Mali : face au terrorisme, Ursula von der Leyen et l’Allemagne volent au secours d’IBK

Ursula von der Leyen a traduit à IBK (Ibrahim Boubacar Keïta) la volonté de l’Allemagne d’aider le Mali à lutter contre le terrorisme.

tieman hubert coulibaly ministre defense ancien combattant Ursula Von Der Leyen ministre allemand Défense

Après une visite éclair aux autorités maliennes ainsi qu’aux militaires allemands de la Minusma, ce lundi 4 avril, la ministre allemande de la Défense a levé un coin de voile sur l’aide que son pays entend apporter à Bamako pour accroitre ses capacités opérationnelles, apprend-on de Rfi.

Ursula von der Leyen s’investit à fond.

Ursula von der Leyen a foulé le sol malien pour la deuxième fois après son premier passage en février 2014. Cette deuxième visite de la ministre de la Défense d’Angela Merkel est due à la présence de soldats allemands au sein de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). À terme (juin 2016), Berlin entend accroitre jusqu’à 650 hommes, sa présence militaire au Mali. Reçue en audience hier par le président IBK, la ministre a tenu à lever toute équivoque sur le rôle de la Bundeswehr (l’armée allemande) : « (Lutter contre le terrorisme, ça, c’est la tâche et le devoir de Barkhane. La Minusma, en outre, c’est d’accompagner le processus de paix. »

Ainsi que semble bien le comprendre Tiéman Coulibaly, le ministre malien de la Défense situe les contours de ce partenariat entre les deux pays : « L’Allemagne a décidé d’augmenter sa participation à la Minusma en envoyant plus de personnel et des équipements qui vont servir à surveiller, à aider à acquérir du renseignement opérationnel pour être efficace. »

Source: Afrique sur 7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *