Mali : cinq terroristes neutralisés dans le centre et un soldat français blessé

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont tué cinq terroristes et détruit une base des groupes armés terroristes à Parou, dans la région de Mopti (centre).


« Le 6 décembre 2019, aux environs de 14 heures, les FAMa en progression ont été prises à partie à l’entrée de Parou par les groupes armés terroristes (GAT). La riposte des FAMa a fait fuir les terroristes », a indiqué les FAMa dans un communiqué, relayé samedi par des médias.
« Les FAMa ont engagé la poursuite jusqu’à une autre base terroriste », a poursuivi le communiqué, annonçant l’élimination de cinq djihadistes, et que le ratissage se poursuivait.
Dans un précédent communiqué publié jeudi, les FAMa ont également indiqué avoir détruit une base des GAT et « neutralisé » deux terroristes au centre du Mali.
Par ailleurs, un militaire français a été grièvement blessé samedi au Mali dans l’explosion d’une mine artisanale, a annoncé l’état-major des armées confirmant une information de Radio France Internationale (RFI).
« Son véhicule blindé a été frappé par un engin explosif improvisé » lors d’une opération à In Figaren, à l’est d’Ansongo, dans la région du Liptako située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, a indiqué le colonel Frédéric Barbry à l’AFP.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *