MALI: 15 CIVILS TUÉS DANS UN VILLAGE PEUL

Des violences intercommunautaires sévissent dans le centre du Mali depuis 2015.

Au moins 15 civils ont été tués dans une attaque nocturene contre un village peul au centre du Mali, ont rapporté jeudi les médias locaux, citant une source de sécurité.

“Quinze civils ont été tués par des hommes armés à Sinda, un village situé à 12 kilomètres de la ville de Douentza”, indique l’article, ajoutant que certains avaient la gorge tranchée dans leur sommeil, d’autres après avoir, présumément, été arrêtés par des chasseurs traditionnels, connus sous le nom de Dozo .

L’attaque a eu lieu mercredi soir, mais aucun agresseur n’a été identifié.

Les victimes auraient été enterrées jeudi par des villageois.

Depuis 2015, il y a eu des violences intercommunautaires dans le centre du Mali entre les Peuls – traditionnellement éleveurs – et les ethnies Bambara et Dogon, qui sont principalement des agriculteurs.

En mars 2019, quelque 160 Peuls ont été tués dans le village d’Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.

En juin dernier, quelque 35 personnes de l’ethnie Dogon ont été tuées dans la région de Sobane Da et une quarantaine dans les villages de Gangafani et Yoro.

Mais la zone a connu une accalmie au cours des six derniers mois suite à la signature en août des accords de «cessation des hostilités» par les différents groupes.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *