Makan Konaté, président du Collectif des Patriotes (Copa) : « Il est temps que IBK se débarrasse de certains Ministres espions »

Le président du Collectif des Patriotes (Copa), M. Makan Konaté, a animé un point de presse , hier mercredi 27 novembre 2013, à la Maison de la presse. À l’entame de ses propos, le conférencier a réaffirmé l’attachement de son collectif à l’armée nationale et a appelé à la réconciliation au sein de cette entité. M. Konaté estime que le Mali a besoin d’une armée unie et forte au service de la nation.

Si dans quelques jours le président IBK boucle ses trois (3) premiers mois de pouvoir, le leader du Copa déclare qu’en seulement trois mois celui-là ne peut pas résoudre tous les problèmes du Mali. Il estime qu’il faut un minimum de temps pour parvenir à une gestion efficace des différentes préoccupations des Maliens.

 

makan konate copa collectif patriotes sanogo

« Le président IBK a besoin de la majorité parlementaire pour faire face aux grandes questions de la nation. Il est conscient des attentes du peuple malien », a ajouté M. Konaté. Selon le conférencier, les Maliens doivent accompagner le président IBK, afin de relever les différents défis. Mais pour arriver à de tels résultats,  M. Konaté appelle le président Ibrahim Boubacar Kéïta à  se débarrasser de certains ministres qulifiés d’espions et “qui sont entrain de torpiller les actions gouvernementales”. « Quand un Ministre devient espion, il n’a plus sa place dans le gouvernement. Certains ministres ne sont plus au service du peuple, mais  plutôt ils sont à leurs propres services. Les uns et les autres sont au courant de la réalité des choses », a ajouté le conférencier.

 

En évoquant l’affaire Sanogo, qui a connu une certaine évolution hier matin, le président du Copa, qui a fait sa réputation en défendant les putschistes du 22 mars 2013, a déclaré que certains veulent à tout prix créer des problèmes au Général Amadou Haya Sanogo. Il s’agirait, selon Makan Konaté, de certains hommes politiques qui veulent affaiblir le général Sanogo, afin de faciliter le retour de l’ex-président Amadou Toumani Touré. « Même si l’ex-président Amadou Toumani Touré revient au Mali demain, le Copa portera plainte contre lui. La justice malienne doit faire venir ATT pour le juger », prévient M. Konaté.

 

Tougouna A. TRAORÉ

SourceNouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *