MAHAMET SALEH ANNADIF INVITÉ SUR FRANCE 24 : « CE QU’ON REPROCHE AUX AUTORITÉS DE LA TRANSITION, C’EST QUE LES STRUCTURES MISES EN PLACE N’ONT PAS ÉTÉ INCLUSIVES »

Mahamat Saleh Annadif, chef de la Minusma nommé depuis décembre 2015 au Mali a accordé une interview à nos confrères de France 24. Dans cet entretien, le Représentant spécial de l’ONU au Mali s’est exprimé sur la situation sécuritaire, politique et sociale qui prévaut actuellement au Mali.

En fin de mission au Mali, le chef de la MINUSMA fait le constat que la situation sécuritaire s’est dégradée dans la région du Sahel et particulièrement au Mali durant ces cinq dernières années.

« Ce qui se passe au Mali de façon générale, et au centre en particulier, résume la situation sécuritaire du sahel de façon générale. Avec cette particularité au niveau du centre, il y a un certain nombre d’ingrédients que si on ne cerne pas on ne pourra pas comprendre réellement la situation ».

Selon lui cette dégradation est entre autre dû au fait que , « le centre est un zone appelée « grenier du Mali » avec forte concentration de population et surtout depuis la rébellion de 2012, il y a un déplacement de ce qui s’est passé au nord depuis 2012-2013, vers le centre. Ceci a été matérialisé surtout par la présence de Kouffa qui, à (…)

RASSEMBLE PAR ALPHA C. SOW

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.